Chargement...
Chargement...

Aliscans

Paru le : 11/10/2007
Éditeur(s) : H. Champion
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Claude Régnier - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Jean Subrenat - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Andrée Subrenat - Auteur : Claude Régnier - Traducteur : Andrée Bertrand-Feretti - Traducteur : Jean Subrenat

17,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cette chanson de geste de la fin du XIIe siècle fait partie du cycle de Guillaume d'Orange. Elle met en scène, sous le règne de Louis, le fils de Charlemagne, la mort de Vivien, l'échec de Guillaume dans sa tentative de protéger l'empire contre les Sarrasins et sa reconquête grâce à l'aide de son lignage et à un géant sarrasin converti. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Champion Classiques La Chanson de Roland mettait en scène la mort de Roland à Roncevaux et ses conséquences. La chanson d'Aliscans, parallèlement en quelque sorte, met en scène, sous le règne de Louis, le fils de Charlemagne, la douloureuse mort de Vivien et le désastre subi par Guillaume qui tentait de protéger l'empire contre des Sarrasins débarquant toujours plus nombreux. Sur ce schéma, somme toute assez traditionnel, de chanson de geste, se développent plusieurs thèmes parfois dramatiques (un désastre militaire qu'il faut venger), parfois comiques (un géant brutal, Rainouart, qui effraie son entourage mais réjouit le public), mais aussi héroïques (ce Rainouart se révélera le meilleur combattant de l'armée et épousera la fille du roi), voire tout simplement humains, car le drame politique et militaire se joue... en famille (si tout le lignage de Guillaume vient à son secours, si son épouse, Guibourc, est pour lui une assistante admirablement efficace, le roi qui le méprise est son beau-frère, les plus grands chefs ennemis sont des parents de son épouse et Rainouart connaît les affres de devoir se battre contre son propre lignage). Cette chanson de la fin du XIIe siècle est caractéristique de la tonalité de l'ensemble du cycle de Garin de Monglane dont elle représente le centre de gravité. De la production littéraire du Moyen Âge français, le lecteur moderne ne connaît guère que quelques noms et quelques oeuvres, la plupart justement célèbres. Le pari de cette nouvelle collection est de leur donner une plus large diffusion en proposant des éditions remises à jour, assorties de traductions originales et de tout ce qui peut en faciliter la compréhension. Mais il a paru tout aussi important d'associer à ces valeurs établies des oeuvres moins connues, souvent peu accessibles, capables cependant de susciter à leur tour le plaisir de la découverte.

Fiche Technique

Paru le : 11/10/2007

Thématique : Textes du Moyen-âge

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : H. Champion

Collection(s) : Champion classiques. Moyen Âge, n° 21

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7453-1645-1

EAN13 : 9782745316455

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 629

Hauteur : 19 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 2,9 cm

Poids : 558 g