Chargement...
Chargement...

Au coeur de l'Afrique

Auteur : Jean Nouvelière

Auteur : Pascal Maître

Paru le : 15/09/2001
Éditeur(s) : Vents de sable
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Photographe : Pascal Maître - Préfacier : Calixthe Beyala

19,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Depuis 1980, Pascal Maître photographie une Afrique encore méconnue, très loin des clichés mais très proche des gens, et permet de découvrir des géographies sublimes et une humanité passionnante, malgré les conflits qui ravagent le continent. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Peut-on parler d'une seule Afrique, en découvrant les photographies de Pascal Maitre ? Afrique des déserts ou des forêts équatoriales, Afrique des traditions ancestrales et des rituels magiques, Afrique du rire et des couleurs, mais aussi Afrique mutilée et désespérée, Pascal Maitre, en publiant ces images qui ne peuvent laisser indifférent, nous invite à partager ses émotions, mais aussi à réfléchir en découvrant les multiples visages de ce continent qu'il sillonne depuis plus de vingt ans et qu'il aime passionnément. Dans une magnifique préface, l'écrivain Calixthe Beyala exprime avec force et humour la spiritualité et la grandeur de l'Afrique : "...Je me souviens de ma première communion et chacune des trois fillettes sur la photo aurait pu être moi. Elles sont l'Afrique dans leur adoption exagérée de certains éléments de l'ailleurs, ce que les Occidentaux qualifient de caricature. Est-ce pour de vrai, est-ce pour de rire ? Sur nos terres, le Christ a évolué au son des balafons et des tamtams ; il s'est bâtonmanioqué, s'est gombotisé, s'est mêlé au ganga, aux fétiches, aux marabouts, aux génies des eaux, au kong, à moins qu'il n'ait été déjà tout cela à la fois, depuis ses origines. Et ces prières en latin auxquelles nous ne comprenions rien exaltaient en nous le sens d'un divin encore plus complexe. Comme l'Occident, il concentrait dans ses mains des voitures, des réfrigérateurs, des avions, des mitraillettes, des gazinières, tout le superflu auquel nous aspirions, mais qui passait au loin, aussi lumineux qu'une comète lointaine. A la fin de la messe, nous prenions le chemin du retour, si exténués de fatigue et de faim que souventement nous croisions sur notre chemin un mort-vivant ou un fantôme, un esprit ou un génie des eaux. Nous clignotions des yeux dans le soleil : «T'as vu ce que j'ai vu ?» On se raclait la gorge et nous regardions nos poignets sans montre : «C'est leur heure...» Puis nous continuions notre route et nos pieds hurlaient de douleur dans des chaussures trop serrées. Les moins courageux les ôtaient et les posaient au-dessus de leurs têtes. Nous pénétrions chez nous, le visage triste comme des pénitents, et nous nous laissions tomber à l'ombre bienfaisante des arbres. Ma tante passait alors la tête par l'entrebâillement de la fenêtre : «A table !»." Calixthe Beyala (extrait)

Fiche Technique

Paru le : 15/09/2001

Thématique : Récits de voyage et exploration Beaux livres Monde

Auteur(s) : Auteur : Jean Nouvelière Auteur : Pascal Maître

Éditeur(s) : Vents de sable

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-913252-05-2

EAN13 : 9782913252059

Format : Non précisé.

Reliure : Relié

Pages : 159

Hauteur : 28 cm / Largeur : 32 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 1550 g