Chargement...
Chargement...

Emile Durkheim à Bordeaux, 1887-1902

Auteur : Matthieu Béra

Paru le : 20/02/2014
Éditeur(s) : Confluences
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Collaborateur : Elsa Clavel - Collaborateur : Emmanuel Naquet - Collaborateur : Cyril Olivier - Préfacier : François Hubert

15,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cette biographie se focalise sur les années bordelaises du fondateur de la sociologie en France. Elle contextualise son oeuvre et retrace l'élaboration de sa pensée, en revenant sur le début de sa carrière universitaire à Bordeaux, ainsi que sur ses années les plus productives. L'ouvrage présente son cadre de vie, sa famille et sa prise de position dans l'affaire Dreyfus. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Fondateur de la sociologie française, Émile Durkheim (1858-1917) deviendra célèbre en écrivant plusieurs ouvrages qui font toujours référence dans le monde. Il rejoint la Sorbonne en 1902 où il parvint à inaugurer la première chaire de sociologie en 1913. La guerre interrompit son activité et sa vie, avec la perte de son fils André dont il ne se remit pas. Mais qui sait que Durkheim passa plus de la moitié de sa carrière à la Faculté des Lettres et des Sciences de Bordeaux ? Qu'il y rédigea ses deux thèses sur La Division du travail social (1893) et Montesquieu (en latin), Les Règles de la méthode sociologique (en 1894 puis 1895) et Le Suicide (1897) ? Qu'il professa des cours publics sur la religion (1894, 1900), le suicide (1889), les origines de la famille patriarcale, l'évolution du droit pénal, l'histoire du socialisme, etc. ? Qu'enfin il y conçut les cinq premiers volumes de L'Année sociologique ? Cet ouvrage trouve sa source dans une exposition réalisée au musée d'Aquitaine de Bordeaux, l'ancien bâtiment de la Faculté. Il propose un retour sur les quinze années bordelaises du sociologue, les plus productives. Il présente des données inédites sur le cadre de vie de Durkheim, les maisons qu'il a habitées, sa famille, mais aussi sur son cadre de travail, ses étudiants (parmi lesquels on trouve Marcel Mauss, Marcel Cachin) et ses collègues. Il donne à voir de nombreux documents (archives, photographies), certains inédits, qui rendent plus attrayante cette vie de savant et d'homme de livres. Ont également participé à cet ouvrage deux historiens, Elsa Clavel et Emmanuel Naquet. La première reconstitue le milieu de la Faculté des Lettres de Bordeaux ; le second fait le point sur l'engagement de Durkheim dans l'affaire Dreyfus, également à Bordeaux où il anima la section bordelaise de la toute jeune Ligue des droits de l'homme. Émile Durkheim à Bordeaux paraît à un moment de riche actualité éditoriale sur le sociologue (édition critique réalisée par Myron Achimastos sur Les Formes élémentaires de la vie religieuse, 1912, ainsi qu'un collectif co-dirigé par Matthieu Béra).

Contenus Mollat en relation

Sélections de livres

Fiche Technique

Paru le : 20/02/2014

Thématique : Textes de sociologues

Auteur(s) : Auteur : Matthieu Béra

Éditeur(s) : Confluences

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35527-143-7

EAN13 : 9782355271434

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 134

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 1,1 cm

Poids : 242 g