Chargement...
Chargement...

La pensée politique de Thomas Paine en contexte : théorie et pratique

Auteur : Carine Lounissi

Paru le : 27/09/2012
Éditeur(s) : H. Champion
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

185,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Né en 1737 et mort en 1809, Thomas Paine fut un acteur des 2 révolutions américaine et française dont la pensée eut une grande influence. Libéral et républicain, il réclamait une démocratie représentative au suffrage universel exempte de toute dimension héréditaire. Girondin, il fut emprisonné par les Montagnards mais échappa à la guillotine. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

C'est dans « l'ère des Révolutions » que se situe la carrière de Thomas Paine (1737-1809). Son premier écrit marquant, Common Sense, publié en janvier 1776, proposa d'emblée un programme révolutionnaire en un double sens : il définit la démocratie représentative comme seul régime politique légitime, et par là même, contribua à changer le sens des concepts de révolution, de constitution et de république à partir d'une interprétation de la théorie du contrat qui refusait toute dimension monarchique ou aristocratique, en un mot, héréditaire, au politique. Pionnier, donc, à la fois libéral et républicain, il s'attacha à défendre l'égalité des droits politiques, notamment le suffrage universel, aussi bien dans la jeune république américaine que dans la France révolutionnaire. Sa conception de la révolution fut celle d'un modéré, qui ne céda ni aux tentations anarchistes ni aux utopies communistes. Il fut, cependant, meilleur théoricien de la révolution qu'historien des Révolutions, comme en témoigne notamment Rights of Man, l'écrit de Paine sans doute le plus connu en France. Ennemi de la royauté, il n'en resta pas moins partisan d'un régicide symbolique et demanda à faire exiler Louis XVI et sa famille sur le sol américain. Membre du cercle girondin, il fut également victime de la Terreur, mais échappa à la guillotine. En 1802, après une décennie française riche en activités et en écrits, il rentra en Amérique, déçu de son expérience révolutionnaire européenne, la France à nouveau dans les fers et la Grande-Bretagne n'ayant pas été tentée de suivre son exemple. Nous proposons ici de relire la pensée politique de Paine dans ses aspects théoriques et pratiques souvent négligés et méconnus par une remise en contexte de celle-ci dans son contexte intellectuel et polémique, qui permet d'appréhender pleinement l'originalité de ses prises de position.

Fiche Technique

Paru le : 27/09/2012

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Carine Lounissi

Éditeur(s) : H. Champion

Collection(s) : Les dix-huitièmes siècles, n° 164

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7453-2359-8

EAN13 : 9782745323590

Format : Non précisé.

Reliure : Relié

Pages : 894

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 1460 g