Chargement...
Chargement...

Aristoteles Romanus : la réception de la science aristotélicienne dans l'Empire gréco-romain

Paru le : 09/07/2013
Éditeur(s) : Brepols
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Yves Lehmann - Préfacier : Gérard Freyburger - Préfacier : Laurent Pernot

79,13 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Issues d'un colloque organisé par les universités de Strasbourg et de Naples, ces contributions visent à mieux cerner une étape clé de la transmission du message d'Aristote. La vocation encyclopédique de l'aristotélisme, qui s'est étendue à de nombreux domaines du savoir, a suscité l'intérêt des encyclopédistes romains, puis des commentateurs grecs. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Présentation en français La collection La collection Recherches sur les Rhétoriques Religieuses (RRR) a pour objet le langage dans ses rapports avec le divin, les formes de communication avec les dieux, les différentes manières de dire la conscience et le sentiment religieux. Elle entend fournir des instruments et ouvrir des voies nouvelles pour une meilleure compréhension de la rhétorique et de la religion. Le présent ouvrage Les contributions scientifiques de ce volume visent à mieux cerner une des étapes clés de la transmission du message d'Aristote depuis l'Antiquité jusqu'à la Modernité. On sait que par sa vocation encyclopédique à explorer la totalité du réel, l'aristotélisme s'accordait remarquablement avec l'universalisme cognitif de l'Empire gréco-romain. De fait, le Stagirite avait classé l'ensemble des savoirs en une série de disciplines ordonnées, s'ouvrant par la logique considérée comme outil indispensable pour toutes les connaissances et s'appuyant sur la philosophie première, la métaphysique. Mais ses investigations l'avaient conduit également à renouveler la physique, la météorologie, la grammaire, la poétique, la rhétorique, la politique, l'éthique, et surtout à fonder les sciences de la vie. Vaste programme de recherche et d'étude qui n'a pas manqué de susciter en aval l'intérêt d'abord des encyclopédistes romains, puis des grands commentateurs grecs soucieux de redonner à la philosophie d'Aristote son prestige originel. Issu d'un colloque organisé par les universités de Strasbourg et de Naples, Aristoteles Romanus. La réception de la science aristotélicienne dans l'Empire gréco-romain se présente comme un livre construit, sinon complet - fruit d'une enquête plurielle qui s'attache à examiner la permanence d'une problématique jusqu'aux temps modernes. Présentation en anglais The series The series Research on the Rhetorics of Religion (RRR) studies language in its relationship to the holy, the means of communicating with the gods, the different ways of expressing one's awareness of the divine and the feelings which it elicits. Its goal is to provide instruments of analysis and to open avenues of research which will allow a better grasp of rhetoric and religion. The present book The scholarly contributions which form this volume aim at a better understanding of one of the key stages in the transmission of Aristotle's philosophical message from antiquity to modernity. It's an established fact that Aristotelianism, because of an encyclopedic vocation for exploring all of the real, is perfectly in accordance with the cognitive universalism of the Greco-Roman Empire. Indeed Aristotle had classified the whole knowledge in a series of well-ordered disciplines, beginning with logic regarded as an essential instrument for learning and based on the philosophy of first principles that is metaphysics. But his investigations had also led him to renew physics, meteorology, grammar, poetics, rhetoric, politics, ethics, and above all to create the life sciences. This research and study wide-ranging program has without fail subsequently first aroused deep interest among the Roman encyclopedists, then among the Greek commentators, anxious to restore the original prestige of Aristotelian philosophy. The result of a colloquium organized by the Universities of Strasbourg and Naples, Aristoteles Romanus. The survival of Aristotelian science in the Greco-Roman Empire is an ordered, if not complete, approach originating from a varied investigation of the permanence of a phenomenon into modern times.

Fiche Technique

Paru le : 09/07/2013

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Brepols

Collection(s) : Recherches sur les rhétoriques religieuses, n° 17

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-503-54913-6

EAN13 : 9782503549132

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 606

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 3,7 cm

Poids : - g