Chargement...
Chargement...

Ecrits de maître Wen : livre de la pénétration du mystère

Paru le : 19/01/2012
Éditeur(s) : Belles lettres
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Jean Levi - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Jean Levi

39,60 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Se présentant comme un traité de bon gouvernement à l'usage des sages souverains, le "Wenzi" aurait été écrit dans la seconde moitié du VIe siècle avant J.-C. par un disciple de Laozi. Il a été influencé par "Le livre de voie et de vertu" dont il se veut une sorte de commentaire qui en fournirait les applications pratiques. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Le Wenzi se présente comme un traité de bon gouvernement à l'usage des sages souverains. Mais, comme tous les traités de science politique de la Chine ancienne, il est aussi une réflexion sur le Tao et un manuel de culture de soi. En effet, en vertu de la théorie de la résonance, propre à cette pensée cosmologique, il existe une intime correspondance entre le ciel, le corps et la société. Aussi le Sage qui a appréhendé le Principe dans son essence, est capable d'harmoniser ses souffles et, à travers la régulation de ses organes internes et du principe vital, d'assurer l'ordre dans l'État. Profondément influencé par le Livre de Voie et de la Vertu dont il se veut une sorte de commentaire, mais un commentaire qui en fournirait les applications pratiques, le Wenzi reprend les notions de vide, de non-agir, d'unicité, et fait sien le postulat de la prééminence du Non-être sur l'Être pour leur conférer un tour nettement politique et tenter de fournir une assise métaphysique, voire ontologique à l'empire centralisé et unifié en train de se mettre en place. Non seulement le Wenzi reprend les thèmes du Laozi, mais encore il en adopte le rythme et le vocabulaire, notamment les accents inspirés et mystiques. En même temps, il ne laisse pas d'inquiéter dès lors que l'on garde à l'esprit qu'il s'agit de justifier, par le fonctionnement naturel des choses, un ordre qui n'a rien de naturel et serait plutôt totalitaire. Il demeure en tout cas un document précieux et irremplaçable pour comprendre, de l'intérieur, le fonctionnement du régime impérial et retracer les étapes de l'élaboration de sa justification idéologique. La Bibliothèque chinoise accueille, en édition bilingue, les classiques de la littérature chinoise en langue classique dans tous les domaines des lettres et des sciences (philosophie, histoire, poésie, politique et militaria, mais aussi médecine, astronomie, mathématiques, etc.). Les textes et traductions sont accompagnés d'une longue introduction et d'un appareil critique développé (notes, chronologie, glossaire, cartes et index). La possibilité est ainsi offerte au lecteur non sinophone d'entrer de plain-pied dans les ouvrages les plus représentatifs de l'immense production écrite qui caractérise la culture chinoise, depuis l'époque de Confucius (551-479 av. n. è.) jusqu'à la chute du régime impérial en 1911.

Fiche Technique

Paru le : 19/01/2012

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Belles lettres

Collection(s) : Bibliothèque chinoise, n° 8

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-251-10008-3

EAN13 : 9782251100081

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 19 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 3,2 cm

Poids : 600 g