Chargement...
Chargement...

Entre naturalisme et religion : les défis de la démocratie

Auteur : Jürgen Habermas

Paru le : 21/11/2008
Éditeur(s) : Gallimard
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : NRF Essais
Contributeur(s) : Traducteur : Christian Bouchindhomme - Traducteur : Alexandre Dupeyrix

22,90 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Sous le patronage de la philosophie de Kant, Habermas plaide pour un dialogue critique entre la philosophie et la religion à un moment où l'importance politique des religions dans le monde n'a cessé de croître alors que l'Europe est rivée à la séparation posée par Kant entre le savoir et la foi. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Entre Naturalisme et Religion Les défis de la démocratie Penseur de l'espace public comme de l'écart dans l'État de droit démocratique entre les normes et les faits, analyste aigu de la science comme idéologie et des menaces que les développements de la neurobiologie et des biotechnologies font peser sur l'avenir de la nature humaine, mais aussi inventeur de la citoyenneté cosmopolitique dans l'égalité des cultures et philosophe des limites du libéralisme postmoderne, Jürgen Habermas repère d'emblée les défis que la démocratie doit sans cesse relever. Dans le monde d'aujourd'hui, face à la résurgence de la religion, quelles sont les tâches nouvelles de la pensée sécularisée ? Le fondamentalisme est souvent présenté comme la conséquence à long terme des violences de la colonisation et des faillites de la décolonisation. Une modernisation capitaliste imposée de l'extérieur dans des circonstances défavorables génère l'insécurité sociale et le rejet culturel. Mais comment expliquer alors la revitalisation politique de la religion aux États-Unis, dans un contexte où la dynamique de modernisation a connu ses plus grands succès ? Les pays européens ont aboli la peine de mort, ils libéralisent l'avortement, reconnaissent l'égalité de droit à toutes les orientations sexuelles, donnent un statut aux unions homosexuelles, rejettent inconditionnellement la torture et, d'une manière générale, privilégient les droits sur les biens collectifs. En d'autres termes, ils placent l'homme dans son monde et non plus sous une transcendance religieuse. Ils paraissent désormais avancer seuls sur la voie que, depuis les révolutions constitutionnelles de la fin du XVIIIe siècle, ils avaient tracée et parcourue main dans la main avec les États-Unis. L'importance politique des religions n'ayant cessé de croître et de s'imposer entre-temps, l'Europe, rivée à la séparation posée par Kant entre le savoir et la foi, semble se couper aujourd'hui du reste du monde. En termes d'histoire universelle, le « rationalisme occidental » de Max Weber devrait-il être dorénavant tenu pour une voie d'exception ?

Fiche Technique

Paru le : 21/11/2008

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Jürgen Habermas

Éditeur(s) : Gallimard

Collection(s) : NRF Essais

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-07-077970-X

EAN13 : 9782070779703

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 378

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,4 cm

Poids : 385 g