Chargement...
Chargement...

Evaluation et contre-pouvoir : portée éthique et politique du jugement de valeur dans le stoïcisme romain

Auteur : Sandrine Alexandre

Paru le : 21/10/2014
Éditeur(s) : J. Millon
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Horos
Contributeur(s) : Non précisé.

30,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une réflexion sur la notion de valeur qui invite à repenser l'évaluation contemporaine de certains biens ou maux (la santé, la maladie, la vie et la mort, la pauvreté, le plaisir et la peine, etc.) à la lumière de la pensée stoïcienne. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Évaluation et contre-pouvoir Portée éthique et politique du jugement de valeur dans le stoïcisme romain Comment ne pas être affecté par le cours des choses qui peut toujours léser notre corps, nos proches, un éventuel patrimoine et contrarier nos projets ? Telle est la question, devenue antienne, à laquelle les stoïciens répondent de manière inédite et brutale en leur temps, en élaborant un véritable « dispositif d'évaluation ». Il s'agit d'apprécier les choses à la juste valeur que détermine une axiologie tout aussi radicale que contre intuitive, puisqu'elle exclut de considérer comme des biens ou comme des maux, tout ce que généralement on dénomme et considère ainsi : la santé et la maladie, la vie et la mort, la richesse et la pauvreté, le plaisir et la peine. Vieille lune des études stoïciennes dira-t-on ? Pourtant, comment comprendre que le seul jugement de valeur, en l'occurrence une appréciation stoïcienne du monde qui semble frôler le jeu de langage, puisse être le ressort d'une « vie heureuse » ? Est-il d'autre part possible - et comment - de penser contre l'opinion commune et, dans une certaine mesure, contre soi ? Le désarroi généralisé et les dissensions perpétuelles que dénoncent Épictète et Marc Aurèle permettent d'en douter. Et quand bien même parviendrait-on à penser autrement, n'est-il pas politiquement contestable ou du moins discutable, de prôner, au nom d'une indépendance individuelle radicale, un conservatisme non moins radical ? À travers le traitement de ces questions on se propose en outre de contribuer à réévaluer la portée politique de la pensée stoïcienne, et de jeter, peut-être, l'ombre d'un soupçon sur le statut et la pertinence des nombreuses réappropriations contemporaines dont font l'objet les stoïciens romains.

Fiche Technique

Paru le : 21/10/2014

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Sandrine Alexandre

Éditeur(s) : J. Millon

Collection(s) : Horos

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84137-300-2

EAN13 : 9782841373000

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 298

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,3 cm

Poids : 500 g