Chargement...
Chargement...

Une métaphysique à l'école de Thomas d'Aquin : le De modis rerum de Rémi de Florence

Auteur : Anto Gavric

Paru le : 31/01/2007
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Dokimion, n° 33
Contributeur(s) : Non précisé.

58,40 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Rémi de Florence est un témoin de premier ordre pour la connaissance de la transmission de la doctrine de Thomas d'Aquin et de son enseignement chez les dominicains italiens. Certains aspects de cette doctrine apparaissent dans le "De modis rerum", considéré comme un traité de métaphysique. Son apport est également important pour la terminologie et l'histoire de la doctrine des transcendantaux. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Redécouvrant l'histoire du thomisme, le XXe siècle est marqué entre autres par un effort considérable de situer l'oeuvre et la doctrine de Thomas d'Aquin dans leur contexte historique propre, notamment par des études portant sur les premiers disciples de Thomas d'Aquin. Rémi de Florence est un témoin important pour notre connaissance de la transmission de la doctrine de Thomas d'Aquin et de son enseignement dans les studia dominicains en Italie, notamment à Florence. Notre travail met en évidence certains aspects de la doctrine thomasienne qui émergent du traité De modis rerum, considéré comme un traité de métaphysique. L'apport de Rémi de Florence devient incontournable pour la terminologie et l'histoire de la doctrine des transcendantaux. Le De modis rerum doit être sans conteste considéré comme le premier traité systématique sur les transcendantaux ou au moins être placé parmi les premiers. Il intègre dans ses réflexions philosophiques, logico-grammaticales, théologiques, de façon particulièrement remarquable, des recherches portant sur les multiples acceptions, divisions et définitions de termes. Le De modis rerum montre aussi que la question de Dieu a passionné les débats philosophiques médiévaux. En outre, on peut observer un troisième aspect de la pensée de Rémi, lorsqu'il évoque l'esse morale ou plus encore l'esse civile. Cet aspect s'avère d'une grande importance, car la philosophie politique apparaît comme une préoccupation très significative de la pensée du dominicain florentin : elle montre son intérêt pour l'actualité ainsi que son engagement actif dans la vie publique de son temps. Ces divers critères permettent de cerner la diversité de la pensée de Rémi de Florence ainsi que la spécificité de la philosophie médiévale.

Fiche Technique

Paru le : 31/01/2007

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Anto Gavric

Éditeur(s) : Academic Press Fribourg

Collection(s) : Dokimion, n° 33

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-8271-1016-4

EAN13 : 9782827110162

Format : Non précisé.

Reliure : Broché sous jaquette

Pages : 352

Hauteur : 23 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : - g