Chargement...
Chargement...

La question du salut : un salut de l'homme sans Dieu est-il possible ? : actes des Journées de l'Association des philosophes chrétiens

Auteur : Association des philosophes chrétiens (France). Journées (2008)

Paru le : 03/12/2009
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Francis Jacques - Auteur : Francis Jacques

20,30 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Actuellement le salut fait l'objet d'un athéisme de plus en plus radical, qui affirme se passer de Dieu et appelle à l'apostasie. Or la question est de savoir si le salut peut être réduit anthropologiquement, alors qu'il est dans sa définition même lié à Dieu. L'homme peut-il se transcender lui-même ? Qui doit-être sauvé et de quoi ? ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Il y a comme des générations de l'athéisme et corrélativement une actualité renouvelée de la question du salut. Naguère, Henri de Lubac avait décrit le «drame de l'humanisme athée». Aujourd'hui, ce n'est pas le moindre avatar de la sécularisation que de s'en prendre à l'idée même de salut - de la salvation, non du sauvetage, de la sauvegarde ou de la santé - pour la faire glisser tout entière au profane. On a rappelé les fondamentaux oubliés : «être sauvé», «être un sauvé», ce qui en moi demande à être sauvé et de quoi ? Ces fondamentaux constituent les présupposés de notre question : ce qui est salutaire et salvifique, est-il possible de le réduire anthropologiquement ? Il y avait bien entendu d'autres aspects de la dimension sotériologique. Un souci primordial se joue entre Dieu et l'homme, corrélatifs à jamais. «Salut sans Dieu» [Luc Ferry], autant parler, comme Alice au pays des merveilles, de «sourire sans chat». Posée aujourd'hui, la question du salut se fait contemporaine d'un athéisme absolu qui prétend s'en tirer par les seuls moyens du bord, aggravé d'un appel à l'apostasie. Il fait couple avec une radicalisation de l'interrogation sur le salut. Ce n'est certes pas seulement un «Dieu qui sauve», mais celui qui participe à son oeuvre. Seulement on ne saurait tirer de l'homme seul de quoi transcender l'homme. Voici le point. Pourquoi n'est-ce pas possible au fond ?

Fiche Technique

Paru le : 03/12/2009

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Association des philosophes chrétiens (France). Journées (2008)

Éditeur(s) : Parole et silence Lethielleux

Collection(s) : Collection des Actes des journées de l'Association des philosophes chrétiens

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-283-61100-8

EAN13 : 9782283611005

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 193

Hauteur : 24 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,7 cm

Poids : 300 g