Chargement...
Chargement...

Poubelle égarée au bord d'une autoroute... : que dit aujourd'hui la psychanalyse de la précarité ?

Paru le : 29/04/2009
Éditeur(s) : Pleins Feux
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Centre psychanalytique de consultations et de traitement (Marseille) - Auteur : Hervé Castanet - Auteur : Françoise Denan - Auteur : Pierre Falicon - Collaborateur : Françoise Samon

23,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une compilation de textes cliniques traitant de personnes qui se sont adressées au Centre psychanalytique de consulations et de traitement de Marseille, dont les consultants sont bénévoles et les consultations gratuites. Ces textes qui, de l'Ecole de Freud et de Lacan, démontrent les enjeux et les limites d'une telle initiative, s'articulent autour de la notion de précarité. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Un cas Louise, 35 ans, sans emploi, sans revenus, erre la nuit, sans autre occupation que laisser «couler le temps». Le jour, elle consulte inlassablement dans les hôpitaux pour des douleurs corporelles qui lui font énigmes et pour lesquelles la médecine ne peut répondre. Elle livre : «Je suis posée là, sans savoir qui je suis ni ce que je voudrais ; je sais juste que je suis malheureuse. Au fond, j'ai toujours eu un problème d'identité.» Lorsqu'elle quitte la scène du monde, elle sombre dans l'anéantissement rejoignant une position de déchet - objet chu de l'Autre maternel. Elle s'identifie à une «poubelle égarée au bord d'une autoroute. Lorsque ma mère est morte, c'est comme si l'on m'avait jetée d'une voiture, posée au bord de la route. Je vois le monde avancer et moi comme une poubelle attendant que l'on me ramasse.» Sa position subjective, avec ses «événements de corps» (J.-A. Miller), trouve des mots pour se dire... parce qu'une offre clinique permet de l'accueillir. Des conséquences concrètes s'en déduiront pour Louise. Une réponse Comme de nombreuses autres personnes depuis février 2007, Louise s'est adressée au Centre Psychanalytique de Consultations et de Traitement à Marseille pour y porter sa plainte. Sa demande y a été acceptée puisque, dans la question qu'elle pose, elle n'exclut pas, même timidement, une part de responsabilité subjective. Ce dispositif du CPCT distingue les consultations : 1 à 3 entretiens pour préciser l'enjeu du problème et déterminer l'opportunité d'une suite et les traitements proprement dits : 4 mois au plus (soit 16 séances). Le CPCT est limité ; il ne vise pas à faire nombre mais à construire les conditions d'une nouvelle expérience clinique orientée par le savoir analytique. Les consultants y sont bénévoles et les patients y sont reçus gratuitement. À ce titre, il est expérimental et ce qui s'y réalise doit être régulièrement interrogé - modifié dans ses options si nécessaire. Sa contre-expérience, pratique et théorique, est à produire. Les textes cliniques réunis dans cet ouvrage, à l'École de Freud et de Lacan, présentent, au un par un, les paris, les enjeux, mais aussi les limites voire les impasses d'une telle initiative. Hervé Castanet

Fiche Technique

Paru le : 29/04/2009

Thématique : Textes de psychanalyse

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Pleins Feux

Collection(s) : L'impensé contemporain

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84729-082-6

EAN13 : 9782847290820

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 188

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,2 cm

Poids : 300 g