Chargement...
Chargement...

L'Ecole de Francfort

Auteur : Jean-Marc Durand-Gasselin

Paru le : 13/04/2012
Éditeur(s) : Gallimard
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Tel, n° 389
Contributeur(s) : Non précisé.

18,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Le philosophe met en relation la diversité des penseurs de l'Ecole de Francfort à l'identité du projet d'origine : articuler données empiriques, enquêtes et approches plurielles des sciences humaines pour décrire au plus près la réalité sociale. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

L'École de Francfort Nul doute que l'École de Francfort, qui a regroupé des figures aussi importantes que Max Horkheimer, Walter Benjamin, Theodor Adorno, Herbert Marcuse, Jürgen Habermas ou Axel Honneth, est une matrice majeure de la philosophie contemporaine. Nul doute cependant que repérer les traits constitutifs de ce qui, de manière d'ailleurs assez tardive, s'est appelé « École de Francfort » présente une certaine difficulté. Quoi de commun, en effet, entre les fulgurances énigmatiques de Benjamin évoquant la figure baudelairienne du flâneur et la rude élaboration par Habermas d'une théorie de l'agir communicationnel ? Entre l'exigeante théorie de l'art d'avant-garde d'Adorno et celle du besoin de reconnaissance de Honneth, tournée vers la vulnérabilité ? Entre les aphorismes pessimistes de Horkheimer et la philosophie explosive du désir de Marcuse ? Où placer des figures importantes comme Neumann, Fromm ou Wellmer ? À cette variété s'ajoute la discontinuité des générations, des expériences historiques, donc des références intellectuelles. Il y a d'un côté le pessimisme radical d'Adorno et de Horkheimer, tous deux ancrés dans une culture philosophique et intellectuelle allemande, mais liés par l'expérience du nazisme, du stalinisme et de l'exil ; Habermas et Honneth de l'autre, davantage réconciliés avec des institutions démocratiques consolidées par l'après-guerre, et se référant notamment à la psychanalyse anglo-saxonne, au pragmatisme, aux théories américaines de la justice ou au structuralisme français. Jean-Marc Durand-Gasselin reconduit la diversité de ces penseurs à l'identité du projet d'origine : conjuguer les données empiriques, les enquêtes et les approches plurielles des sciences humaines pour décrire au plus près la réalité sociale.

Fiche Technique

Paru le : 13/04/2012

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Jean-Marc Durand-Gasselin

Éditeur(s) : Gallimard

Collection(s) : Tel, n° 389

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-07-043703-5

EAN13 : 9782070437030

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 568

Hauteur : 19 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 3 cm

Poids : 560 g