Chargement...
Chargement...

Questions de santé sur les bords de la Méditerranée : malades, soignants, hôpitaux, représentations en Roussillon, Languedoc & Provence, XVIe-XVIIIe siècle

Auteur : Journées d'histoire et histoire du droit et des institutions (9 ; 2013 ; Perpignan)


20,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

La politique d'assistance aux pauvres et l'attitude fataliste face aux épidémies laissent la place, au cours de la période moderne, à des mesures de prévention et de défense contre les contagions, un engagement plus assumé du pouvoir royal dans l'organisation hospitalière. Les contributions ici réunies s'intéressent à ces changements, des malades aux hôpitaux, des bains aux eaux minérales. ©Electre 2020

Questions de santé sur les bords de la Méditerranée Malades, soignants, hôpitaux, représentations, en Roussillon, Languedoc et Provence XVIe-XVIIIe siècle La manière d'envisager les questions de santé change radicalement au cours de la période moderne. On passe d'une politique d'assistance aux pauvres, d'une attitude fataliste face aux épidémies comprises comme un châtiment de Dieu, à des mesures de prévention et de défense contre les contagions, à un engagement plus assumé du pouvoir royal dans l'organisation hospitalière symbolisé par la mise sur pied de l'Hôpital général et au XVIIIe siècle par la création de la Société royale de médecine. Les signes d'une mutation en profondeur se multiplient, ténus, dépourvus de liens entre eux, au moins au premier abord. Quelle relation existe-t-il en effet entre la fondation d'ordres féminins dédiés au soin des malades dans les hôpitaux, les cartes placées au fond des lits des forçats malades, annonciatrices des futurs dossiers médicaux, où seraient indiqués leurs noms et les soins à leur apporter, l'intention royale de faire distiller les eaux minérales afin d'en connaître les propriétés, et la grande réorganisation hospitalière de l'Hôpital général voulue par Louis XIV ? Ces faits, du XVIIe siècle, ouvrent un horizon nouveau en matière de santé, constituent des conditions préalables à la révolution médicale qui prendra une substance plus scientifique ultérieurement. Peut-on parler d'une étape préscientifique où, autant que la science et ses représentants, comptent les initiatives publiques et privées des ordres religieux, de la puissance publique, voire des édiles municipaux ? Allant des aspects les plus concrets, comme l'hygiène en ville, jusqu'au ciel, non pour la mort mais pour célébrer la vie - ce que sont les ex-voto -, les contributions de ce volume s'intéressent aux malades, au personnel de santé, médecins et chirurgiens, aux saints guérisseurs comme aux hôpitaux, aux bains et aux eaux minérales, offrent un large éventail des questions de santé au cours de l'âge moderne.

Fiche Technique

Paru le : 13/11/2015

Thématique : Travail social - Généralités

Auteur(s) : Auteur : Journées d'histoire et histoire du droit et des institutions (9 ; 2013 ; Perpignan)

Éditeur(s) : Presses universitaires de Perpignan

Collection(s) : Etudes

Contributeur(s) : Directeur de publication : Gilbert Larguier

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35412-242-X

EAN13 : 9782354122423

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 231

Hauteur : 25 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,4 cm

Poids : 415 g