Chargement...
Chargement...

La femme dérobée : de l'inutilité du vêtement : essai

Auteur : Serge Rezvani

Paru le : 03/10/2005
Éditeur(s) : Actes Sud
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

20,30 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

S. Rezvani raconte les multiples avatars du costume féminin et la surprenante évolution des normes et des règles depuis l'époque des premiers hommes jusqu'au XXIe siècle. Tantôt voilée, dévoilée, dépoitraillée, corsetée, baleinée, androgynisée, la femme se voit l'objet de fantasmes qui aliènent son corps, à moins qu'elle ne manipule les pouvoirs que lui confèrent les attentes de la séduction... ©Electre 2017

Quatrième de couverture

C'est peut-être en inventant cet artefact inutile - le vêtement - que l'homme préhistorique a accédé à son humanité véritable. En effet, l'homme-bête était velu, et pour lui le vêtement ne répondait à nulle nécessité physiologique. C'est même par l'usage de ce second épiderme (protecteur, décoratif, ritualisé) qu'à la longue il est devenu ce "singe glabre" toujours plus préoccupé de s'éloigner de l'animal qu'il se sait être, dont les fonctions excrétoires et les pulsions sexuelles n'ont de cesse de le rapprocher. Rapidement - aux alentours du Mésolithique -, l'homme découvre l'appropriation et le travail des peaux. Le vêtement prend forme et se fera, de millénaire en millénaire, de siècle en siècle, de décennie en décennie, puis de mode en mode, toujours plus complexe, raffiné ou imaginatif. C'est qu'il s'agit avant tout de jouer - essentiellement sur le corps féminin - avec ce qu'il y a lieu (selon les époques de liberté ou de régression des moeurs) de nier ou mettre en évidence, de désigner en le masquant, de souligner en le dérobant au regard - c'est-à-dire en le distinguant par une présence juste suggérée. Rezvani s'amuse ici à raconter - et à dessiner - ces multiples avatars du costume féminin, et la surprenante évolution des normes et des règles, de l'aube de l'humanité jusqu'à nos jours. Tantôt voilée, dévoilée, dépoitraillée, corsetée, baleinée, androgynisée, la femme serait donc réifiée par cette étrange variation des fantasmes qui aliène son corps en prétendant le magnifier - à moins qu'elle ne manipule consciemment les pouvoirs que lui confèrent toutes les attentes de la séduction ? En vérité, qui se joue de qui ? Telle est l'énigme que nous invite à considérer ce bref et brillant traité d'anthropologie du vêtement.

Fiche Technique

Paru le : 03/10/2005

Thématique : Anthropologie

Auteur(s) : Auteur : Serge Rezvani

Éditeur(s) : Actes Sud

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7427-5680-9

EAN13 : 9782742756803

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 180

Hauteur : 22 cm / Largeur : 12 cm

Épaisseur : 1,4 cm

Poids : 200 g