Chargement...
Chargement...

Philosophie des salles obscures : lettres pédagogiques sur un registre de la vie morale

Auteur : Stanley Cavell

Paru le : 09/03/2011
Éditeur(s) : Flammarion
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Nathalie Ferron - Traducteur : Mathias Girel - Traducteur : Elise Domenach

32,50 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Recueil de cours sur le perfectionnisme moral donnés à Harvard. L'auteur alterne les analyses sur la pensée des grands noms de l'histoire de la philosophie morale, de Platon à Nietzsche, sur les textes d'écrivains ou de penseurs portant sur des questions morales, et sur la portée morale de films de l'âge d'or du cinéma hollywoodien. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Philosophie des salles obscures Le livre que vous avez entre les mains s'inspire d'un cycle de cours que Stanley Cavell dispensa à l'université de Harvard : les mardis étaient consacrés aux grands textes de la philosophie morale, les jeudis aux chefs-d'oeuvre de l'âge d'or du cinéma hollywoodien. La composition de ce livre, qui fait alterner un chapitre sur un philosophe avec un chapitre sur un film, reflète à la fois les circonstances de son élaboration et son ambition : nous replonger dans la salle de cours, nous faire redécouvrir et la philosophie et le cinéma. La plupart des histoires de la philosophie moderne relèguent au second plan sa vocation morale ; en ouvrant ce livre avec le philosophe américain Emerson et en le refermant avec Platon, Stanley Cavell nous invite au contraire à refuser l'éclatement de la philosophie en domaines séparés et à restituer à la philosophie morale toute sa place. Le cinéma ne tient pas lieu ici d'« illustration » philosophique : il ouvre au spectateur-lecteur une voie nouvelle, loin de tout conformisme, en faisant naître des questions que certaines théories philosophiques (voir les chapitres sur Kant, Mill ou Rawls, par exemple) n'ont parfois pas su formuler. Ces films magiques (New York-Miami, La Dame du vendredi, Indiscrétions, Cette sacrée vérité...) parlent du corps, du mariage, de l'aspiration à une vie et à un moi meilleurs, de l'éducation, des femmes, de la politique. Ils incarnent le perfectionnisme à travers l'une de ses caractéristiques constantes : la conversation. C'est peut-être cette dernière qui fournit l'instrument le plus efficace pour lutter contre la mélancolie, le cynisme ou le snobisme qui empêchent parfois de « désirer le monde et de désirer qu'il change ».

Contenus Mollat en relation

Sélections de livres

Les philosophes font leur cinéma

Dossiers

De quoi l'exercice et l'expression philosophiques sont-ils le nom ?

Stanley Cavell ou « la question originante du philosophe » (1) . De L'exigence de rationalité aux Voix de la raison, l'hommage à Thompson Clarke.

Dossiers

Lectures d'été : les Sciences Humaines

L'esprit du chamanisme et de la transe ; expérience de l'ordinaire et de l'exaltante liberté... ;  la marche ; Walter Benjamin : des textes étonnants à découvrir ! ;  la musique : sa philosophie, ses philosophes et sa psychologie ; la philosophie fait son cinéma ; le Japon : culture et philosophie ; les animaux et nous. Nous et les animaux...Voici la sélection des libraires de l'univers Sciences Humaines pour l'été !

Dossiers

La philosophie fait son cinéma !

Quelques ouvrages à découvrir sur la philosophie de la toile…

Fiche Technique

Paru le : 09/03/2011

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Stanley Cavell

Éditeur(s) : Flammarion

Collection(s) : La bibliothèque des savoirs Sciences humaines

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-08-120522-X

EAN13 : 9782081205222

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 530

Hauteur : 25 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 3,4 cm

Poids : 684 g