Chargement...
Chargement...

Institution et liberté : l'école et la question du politique

Auteur : Audric Vitiello

Paru le : 15/04/2010
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Diagonale critique
Contributeur(s) : Préfacier : Marc Sadoun

38,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
28,50 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Réflexions sur la place de l'école en France aujourd'hui et ses liens avec la chose politique. L'auteur démontre que l'institution éducative, au coeur des débats depuis cinquante ans, doit fonctionner comme un relais des décisions de la société civile ou comme une institution de l'espace public. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

La crise de l'école suscite un débat récurrent depuis une cinquantaine d'années. Le constat semble unanime : l'école ne fonctionne plus, elle n'arrive plus à accomplir ses missions. Mais ce constat repose sur deux postulats discutables : la nouveauté et la technicité de ces difficultés. Or non seulement la crise scolaire est récurrente au cours de l'époque moderne, mais en outre elle engage, au-delà de la dimension technique de l'efficacité, un enjeu politique fondamental : la place de l'institution dans une démocratie. L'école n'est pas un instrument neutre au service des choix politiques, économiques ou familiaux, elle est une institution au sens plein du terme : une instance chargée d'organiser en procédures spécifiques le processus global de constitution conjointe de la société et des individus. L'école, sur le terrain spécifique de l'éducation, au même titre que la politique proprement dite, participe donc du politique, c'est-à-dire de l'activité dédiée à la fonction de définition, de régulation et de réalisation du devenir social-historique. Cette dimension politique de l'institution éducative, souvent sous-estimée voire évacuée, reste pourtant omniprésente dans les querelles et les réformes pédagogiques contemporaines. S'ensuit un double conflit : sur la politique à mener à l'école, mais aussi, plus fondamentalement, sur le statut du politique et des institutions politiques. La question des moyens est indissociable de celles de la finalité et de la subjectivité à l'origine de l'action sur la société et ses membres. À travers la querelle pédagogique s'opposent ainsi différentes conceptions de la liberté humaine, de l'objet de l'institution éducative et, plus généralement, de la place de toute institution et du politique lui-même dans la société. L'enjeu des débats éducatifs est donc de redéfinir les rapports entre l'être et le devenir humains, de décider si l'école doit fonctionner comme un relais des décisions de la société civile ou comme une institution de l'espace public, si la liberté suppose l'épanouissement d'une authenticité préexistante ou le développement d'une autonomie à venir.

Fiche Technique

Paru le : 15/04/2010

Thématique : Histoire de l'école

Auteur(s) : Auteur : Audric Vitiello

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Diagonale critique

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-11127-0

EAN13 : 9782296111271

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 467

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 720 g