Chargement...
Chargement...

A ciel ouvert : cultures politiques sur les murs de Montevideo

Auteur : Ariela Epstein

Paru le : 29/01/2015
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Des Amériques
Contributeur(s) : Préfacier : Anne Raulin

17,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
8,49 €
Protection: Aucune
Acheter en numérique

Résumé

Cet ouvrage propose une étude des différents genres d'inscriptions réalisées sur les murs de la capitale uruguayenne, sous l'angle de l'ethnologie et de la sémiologie. Messages explicitement politiques ou oeuvres du street art, ces inscriptions permettent à l'auteure de cerner les attitudes et les caractéristiques des différentes cultures politiques de la ville et de leur quête d'expression. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

L'ouvrage propose un parcours centré sur les murs de Montevideo (Uruguay), un regard ethnologique et sémiologique sur différents genres d'inscriptions et leur pratique : les pintadas des brigades de partis politiques ; les graffitis, murales, pochoirs et autres formes de street art de la jeune génération. Directement ou indirectement politiques, ces expressions graphiques sont le reflet de différentes manières de s'engager et de formuler cet engagement ; elles sont issues d'une tradition structurée, instituée comme un rite d'affrontement entre partis, ou sont encore les traces d'une jeunesse née dans le désenchantement de la post-dictature. Ces « jeunes » prennent le politique de biais, sur le mode de l'ironie et de la dérision, ou bien de front, exprimant l'émergence de nouvelles formes de militantisme. L'ensemble de ces inscriptions, les imaginaires et les systèmes symboliques qu'elles exposent, permettent de cerner des cultures politiques cohabitant à Montevideo, dans le cadre du premier gouvernement du Frente Amplio (2005-2009), mais aussi dans une histoire plus longue et plus globale. Les inscriptions aspirent à créer l'identification ou la connivence des citoyens-citadins, en usant de rhétoriques informelles, callejeras. Plus efficaces symboliquement que politiquement, ces pratiques renvoient à ce que le politique recèle de plus éprouvé et de plus subjectif, elles sont le lieu où l'individu peut réécrire le monde, se situant en son sein et dans des cadres d'expériences partagées. Sans cesse resémantisée, on voit évoluer une ville politique où certains pans de la démocratie se jouent dans la rue.

Fiche Technique

Paru le : 29/01/2015

Thématique : Textes de sociologues

Auteur(s) : Auteur : Ariela Epstein

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Des Amériques

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-3605-8

EAN13 : 9782753536050

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 170

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 1,2 cm

Poids : 406 g