Chargement...
Chargement...

Femme, repaire de tous les vices : misogynes et féministes en France, XVIe-XIXe siècles

Auteur : Pierre Darmon

Paru le : 28/03/2012
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Histoire, n° 126
Contributeur(s) : Non précisé.

23,30 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

A travers de nombreux textes et citations, une histoire de l'opposition entre misogynes et féministes en France, du XVIe au XIXe siècle. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Rien n'est plus dangereux que l'abord d'une femme, il faut fuir, c'est plus sûr, c'est l'unique parti à prendre dans une occasion aussi périlleuse. S'entretenir avec une femme, c'est dormir avec une femme. Il faut éviter avec un soin extrême de toucher une femme. Les vieilles et les laides ne sont pas moins redoutables car elles ont recours à l'art lorsque la nature leur manque. L'esprit des femmes est bien plus propre à faire naître du dégoût qu'à allumer la passion. (Abbé Drouet de Maupertuis, 1715) Les misogynes des XVIIe et XVIIIe siècles ne s'embarrassent pas de périphrases pour exprimer leurs phobies. Ne rions pas ! C'est le discours dont se servent les intégristes musulmans pour justifier, aujourd'hui même, le port du voile intégral. Et sous nos latitudes, des traditionalistes aux aguets cherchent à expliquer, à justifier ou à nier l'ancienne misogynie. À l'appui de nombreuses citations et d'un recueil de textes peu connus ou inédits, Pierre Darmon retrace l'histoire d'un débat d'une éternelle actualité. En effet, depuis toujours, les femmes sont au carrefour des passions et de la déraison. L'enseignement vient de loin. La Genèse nous apprend que la femme est issue de la côte de l'homme. Pour les misogynes d'antan, aucun doute : la côte est incurve, la femme aura donc l'esprit tordu ; elle est «craquante», aussi sera-t-elle bruyante et babillarde. «Faux !», rétorquent les féministes : «La côte se situe près du coeur, la femme sera donc tendre et sensible.» Ecclésiastiques, littérateurs, médecins et juristes, Bible et patrologie en main, rivalisent d'arguments déconcertants. Et puis, au milieu du tumulte, surgissent des féministes modernes. Mais leur lucidité fera long feu. Avec le XIXe siècle, la bonne gestion bourgeoise de la femme s'impose. Les médecins prennent les choses en main. Fini le temps des insultes et des exégèses. On s'incline désormais devant la Raison et la Nature. La femme sera donc adulée et encensée, mais assignée à résidence et condamnée aux tâches domestiques qui conviennent le mieux à son génie. Et ce nouvel ordre aura sa Bible : le Code civil.

Fiche Technique

Paru le : 28/03/2012

Thématique : Sociologie des femmes

Auteur(s) : Auteur : Pierre Darmon

Éditeur(s) : A. Versaille éditeur

Collection(s) : Histoire, n° 126

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-87495-176-5

EAN13 : 9782874951763

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 346

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,5 cm

Poids : 559 g