Chargement...
Chargement...

Le capitalisme d'héritiers : la crise française du travail

Auteur : Thomas Philippon

Paru le : 08/03/2007
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

11,80 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

La crise française, selon l'auteur, est d'abord le fruit de relations sociales marquées par l'insatisfaction et la méfiance, résultats de pratiques managériales conservatrices et frustrantes pour les salariés. Le capitalisme français peine à promouvoir les plus créatifs et les plus compétents, tendant à privilégier la reproduction sociale dans le recrutement de ses élites. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Contrairement à certaines idées reçues, les Français accordent plutôt plus d'importance au travail que les autres Européens, et les rigidités du droit et de la fiscalité ne peuvent expliquer, à elles seules, ni l'apparition ni la persistance du chômage de masse. La crise française est d'abord le fruit de relations sociales marquées par l'insatisfaction et la méfiance. Souvent associée à un syndicalisme de contestation, cette situation est aussi le résultat d'un «capitalisme d'héritiers» aux pratiques managériales conservatrices et frustrantes pour les salariés. Le capitalisme français peine en effet à promouvoir les plus créatifs et les plus compétents, et tend à privilégier l'héritage et la reproduction sociale dans le recrutement de ses élites. Issu d'une histoire longue et complexe, il a aujourd'hui un coût économique très lourd et largement sous-estimé.

Fiche Technique

Paru le : 08/03/2007

Thématique : Sociologie et psychologie du travail

Auteur(s) : Auteur : Thomas Philippon

Éditeur(s) : Seuil la République des idées

Collection(s) : La République des idées

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-02-091763-7

EAN13 : 9782020917636

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 109

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1 cm

Poids : 140 g