Chargement...
Chargement...

Les nouvelles dimensions de la précarité : actes du colloque des 28 et 29 octobre 1999

Paru le : 16/05/2001
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Des sociétés
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Laboratoire d'économie et de sciences sociales (Rennes) - Directeur de publication : Marion Del Sol - Directeur de publication : Anne Eydoux - Directeur de publication : Annie Gouzien

22,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Aborde les multiples facettes de la précarité, mais sa manifestation la plus visible reste économique. La précarité renverrait au chômage de masse ou à la discontinuité des revenus, mais elle concernerait également tous les aspects de la vie sociale. Cet ouvrage résume ainsi ce phénomène social, en proposant également des pistes de réflexions sur les moyens de le combattre. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Cet ouvrage se propose d'approcher la précarité dans une perspective interdisciplinaire, en confrontant des points de vue qui habituellement s'ignorent, ceux d'économistes, de juristes, de sociologues. La précarité est en effet multidimensionnelle. C'est à la fois un phénomène sociohistorique, enraciné dans des institutions qui la gèrent, la structurent ou la produisent, et un phénomène éminemment subjectif, qui touche à l'identité des précaires, aux représentations qu'ils se font d'eux-mêmes ou que leur renvoie leur environnement. Sa manifestation la plus visible est économique : la précarité c'est d'abord, dans un contexte marqué par le chômage et par les multiples formes de sous-emploi, l'absence, l'insuffisance ou la discontinuité de l'emploi et des revenus. Mais c'est aussi un phénomène qui traverse toutes les sphères de la vie sociale et renvoie à l'instabilité et à la fragilité des conditions de vie (santé, logement, éducation, vie familiale, protection sociale, etc.). A cet égard, elle interpelle les politiques publiques et les pratiques institutionnelles, depuis les politiques éducatives jusqu'aux politiques sociales, en passant par les pratiques de l'emploi. L'étude des nouvelles dimensions de la précarité devient alors décisive. La précarité est ici tout d'abord analysée dans ses liens avec les dynamiques d'insertion professionnelle et les évolutions des formes d'emploi. Elle est ensuite abordée comme une construction institutionnelle : les transformations actuelles de la précarité ne sont pas spontanées, mais résultent de l'action d'institutions (intermédiaires de l'emploi, entreprises, Etat) qui contribuent à modifier les règles, les pratiques, les usages. Enfin, les manifestations de la précarité hors de la sphère du travail sont examinées : difficultés d'accès aux soins ou à la protection sociale, vulnérabilité "relationnelle", ou fragilité identitaire. Ces nouvelles dimensions de la précarité nous rappellent à quel point les processus d'ajustement des pratiques des acteurs institutionnels et les processus de précarisation méritent toute notre attention, pour les arguments qu'ils mobilisent, les résistances qu'ils suscitent et les négociations qui s'y déroulent.

Fiche Technique

Paru le : 16/05/2001

Thématique : Sociologie et psychologie du travail

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Des sociétés

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-86847-564-7

EAN13 : 9782868475640

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 356

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,1 cm

Poids : 610 g