Chargement...
Chargement...

Le vieil homme qui vendait du thé : excentricité et retrait du monde dans le Japon du XVIIIe siècle

Auteur : François Lachaud


16,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Au XVIIIe siècle, à Kyoto, au Japon, un ancien moine bouddhiste revenu à la vie laïque, partage sa sagesse avec les clients qui viennent lui acheter du thé. F. Lachaud met en lumière la culture japonaise, offrant une réflexion sur les rapports entre excentricité et ascèse. ©Electre 2019

Le Vieil Homme qui vendait du thé Le Vieil Homme qui vendait du thé est un ancien moine bouddhiste, revenu à la vie laïque, qui trouve dans cette nouvelle activité l'occasion à la fois de « se retirer du monde » et de poursuivre des échanges agréables avec ceux qui fréquentent sa boutique, attirés par sa sagesse et sa culture. Nous sommes au Japon, à Kyoto, au XVIIIe siècle, à l'apogée de l'ère d'Edo. À travers cet « excentrique exemplaire » - Socrate extrême-oriental - et avec l'étude de la civilisation d'Edo, c'est un pan extrêmement attachant de la culture japonaise que nous décrit avec brio et enthousiasme François Lachaud, proposant ainsi une réflexion passionnante sur les rapports entre excentricité et ascèse, qui met à mal les clichés occidentaux.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Chargement...

Fiche Technique

Paru le : 17/05/2010

Thématique : Bouddhisme/Zen

Auteur(s) : Auteur : François Lachaud

Éditeur(s) : Cerf

Collection(s) : Les conférences de l'Ecole pratique des hautes études, n° 4

Contributeur(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-204-09272-X

EAN13 : 9782204092722

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 152

Hauteur : 19 cm / Largeur : 12 cm

Épaisseur : 1,1 cm

Poids : 158 g