Chargement...
Chargement...

La mondialisation n'est pas coupable : vertus et limites du libre-échange

Auteur : Paul R. Krugman

Paru le : 13/01/2000
Éditeur(s) : La Découverte
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Anne Saint-Girons - Traducteur : Francisco Vergara

9,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Comme les variations climatiques, l'économie mondiale est un système complexe de relations à effets rétroactifs et non un enchaînement de causes mécaniques à sens unique. Convaincu que l'on peut parler d'économie sous une forme claire, et même divertissante, sans trahir cette complexité, Paul Krugman balaye ici quelques clichés concernant la mondialisation. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

On attribue souvent à la mondialisation des échanges une bonne partie des maux économiques et sociaux qui frappent nos sociétés. La concurrence entre pays développés est perçue comme une lutte sans merci où les moins dynamiques risquent d'être définitivement éliminés de la course. La désindustrialisation du Nord est attribuée à la concurrence irrésistible du Sud. Au nom de la «compétitivité» de l'économie nationale, on prône les recettes économiques les plus contradictoires, du protectionnisme à la dérégulation totale. Le livre de Paul R. Krugman - qui a trouvé un large public en France après sa première publication en 1998 - balaie de façon extrêmement convaincante ces clichés trop répandus, à droite comme à gauche. L'économie mondiale est un système complexe de relations à effets rétroactifs, pas un enchaînement de causes mécaniques à sens unique. Convaincu qu'on peut simplement parler d'économie sans trahir cette complexité, Paul Krugman s'est donné comme défi d'accomplir pour les arcanes du libre-échange ce que Stephen Jay Gould a réalisé pour les mystères de l'évolution. La limpidité de ses essais et le succès qu'ils ont obtenu aux Etats-Unis, témoignent de la réussite de son ambition. «Avec verve et intelligence, Paul R. Krugman tord le cou à nombre de notions sur la mondialisation et le commerce mondial émises par les plus fameux économistes.» Le Monde des Livres «Un livre iconoclaste, à lire absolument [...]. Dans ce livre ravageur des lieux communs, l'un des plus grands économistes américains lance une campagne contre la thèse selon laquelle la mondialisation de l'économie serait une guerre entre nations.» Jacques Attali, L'Express «Enseignant à Stanford, cet économiste pourrait bien rafler un jour le Nobel. Il tente ici de démontrer que chômage et inégalités ne sont pas imputables à la concurrence du tiers monde mais au jeu des taux d'intérêt et au progrès technique. Convaincant.» Capital

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Démondialisation ou troisième révolution industrielle ?

Dans le contexte économique actuel du marché mondial, les plus grands théoriciens de l'économie nous proposent depuis quelques mois de nouvelles théories susceptibles de changer la vision que l'on pourrait se faire d'un monde où le pouvoir de la finance resterait cloisonné et centralisé autour des pays « riches ».

Dossiers

Le débat sur la mondialisation

Dossier de Lucien Orio, Professeur de Chaire supérieure à Bordeaux Retrouvez tous les dossiers relatifs aux Présidentielles 2012 dans « Aux Livres Citoyens ! »La mondialisation est à l'ordre du jour depuis les manifestations de Seattle en 1999, à l'occasion de la réunion de l'OMC (Organisation mondiale du commerce). Dans un premier temps, le débat a opposé promondialisation libérale à altermondialisation. Mais en 2002, la parution du livre-programme de Walden Bello1 a introduit une autre perspective : la démondialisation...

Fiche Technique

Paru le : 13/01/2000

Thématique : Politique monétaire et budgétaire

Auteur(s) : Auteur : Paul R. Krugman

Éditeur(s) : La Découverte

Collection(s) : La Découverte poche, n° 81. Essais

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7071-3113-X

EAN13 : 9782707131133

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 224

Hauteur : 20 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 1,4 cm

Poids : 220 g