Chargement...
Chargement...

Un Don Quichotte lucide

Auteur : Antoine Cerdan


22,87 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Condamné par contumace pour son engagement dans l'Organisation Armée Secrète (OAS), l'auteur raconte sa vie en Algérie française et sa retraite en Espagne. Explique la pénible réadaptation des rapatriés. ©Electre 2020

L'auteur est "Pied noir" et fier de l'être. Né à Sidi-Bel Abbès, son enfance a été marquée par l'ambiance particulière qui régnait dans cette ville de garnison. La Légion étrangère, le quartier Viennot, la musique, les képis blancs. Aussi, lorsque "l'abandon vulgaire", comme l'a qualifié lui-même le général de Gaulle arrivera, Antoine Cerdan le refusera. Pour lui, il vivait en France. Comme le pense les habitants de Brest, de Strasbourg, de Bayonne, de Nice ou d'Ajaccio. Même si on parle une langue et si on cultive des traditions locales, on se sent et on pense Français. Cet homme doux, de santé fragile vivait en excellente compagnie avec ses camarades musulmans et juifs. Commerçant, il se révolta contre les contrôles tâtillons et adhéra au mouvement de Pierre Poujade. Ses camarades des autres confessions également. C'est au cours de congrès Poujadistes qu'il fit la connaissance de Lagaillarde. Ortiz, Martel, Crespin, Le Pen et Demarquet. Puis il s'engagea activement dans le Front de l'Algérie française (F.A.F.) dont il devint le secrétaire à Sidi Bel Abbès. Il assurait la liaison entre la Légion et son mouvement. Ensuite ce fut l'Organisation Armée Secrète (O.A.S.), la condamnation par coutumace, la clandestinité, le départ pour l'Espagne, le procès en 64, l'acquittement et l'exercice à Villeneuve sur Lot d'un commerce de Librairie-Bar-Tabac pendant 17 ans, enfin la retraite en Espagne. Ce livre rappelle que tous les "Pieds noirs" n'étaient pas des capitalistes. La pénible réadaptation des rapatriés y est parfaitement décrite. On comprend leur révolte de méditerranéens et leur rancœur à l'encontre de la politique gaulliste d'abandon de ce "morceau de Patrie", ce déchirement. Puis, le tempérament de pionnier de leurs ancêtres reprenant le dessus, on les voit, à travers Antoine Cerdan, s'intégrer professionnellement, socialement et politiquement dans la vie des citoyens de notre pays et progressivement retrouver la France qu'ils aiment tant. Ce livre est dédié à tous les combattants de l'ombre et de la liberté. L'auteur a déjà publié Adieu Algérie française en 1997 aux Editions Harriet.

Fiche Technique

Paru le : 31/01/2000

Thématique : Récits de vie

Auteur(s) : Auteur : Antoine Cerdan

Éditeur(s) : Muller

Collection(s) : Non précisé.

Contributeur(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-904255-31-1

EAN13 : 9782904255311

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 121

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 0,7 cm

Poids : 200 g