Chargement...
Chargement...

La fabrique du temps nouveau : entretiens sur la civilisation néolibérale : avec Karim Mahmoud-Vintam

Auteur : Jean de Maillard

Interviewer : Karim Mahmoud-Vintam

Paru le : 17/02/2011
Éditeur(s) : Temps présent
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Racines et ruptures
Contributeur(s) : Non précisé.

19,30 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Ces entretiens dessinent le paysage philosophique et matériel du monde globalisé. J. de Maillard livre une analyse étayée de faits précis du néolibéralisme en le replaçant dans l'histoire. En émerge une réflexion sur la conception contemporaine de l'individu, la schizophrénie d'une société réclamant plus de liberté et de sécurité, l'effondrement des institutions politiques, etc. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Racines & Ruptures Plus la mondialisation uniformise les comportements et les représentations, plus la question de l'identité s'approfondit, pour les individus comme pour les différentes communautés humaines. Sur quoi reposent nos identités individuelles et collectives ? À travers quels méandres historiques se sont-elles constituées puis cristallisées ? Quels phénomènes contemporains contribuent aujourd'hui à recomposer ces identités autour de nouveaux axes ? Que nous dit le passé qui puisse venir éclairer l'avenir ? Autant de questions auxquelles la collection « Racines et ruptures » tente d'apporter des réponses pour notre temps. Temps Présent Créée en 1937 par François Mauriac et Jacques Maritain entre autres, la maison d'édition Temps Présent reprend du service pour susciter des débats dans la société et faire entendre des voix singulières dans un contexte de « prêt-à-penser » généralisé. La fabrique du temps nouveau Comment expliquer cette brusque accélération de l'histoire qu'est la mondialisation ? Quelles sont ses conséquences sur la façon dont nous faisons société et sur ce que nous sommes ? À la recherche du système parfait - celui qui permettrait à l'humanité d'entrer dans la fin de l'histoire en annulant ses contradictions -, les « révolutionnaires » néolibéraux s'en sont remis, dans tous les domaines, à la main invisible de l'offre et de la demande. Quels que soient les champs envisagés, la rupture avec l'époque antérieure semble radicale. Naguère orienté par l'espace dont les frontières déterminaient nos appartenances, le monde est désormais façonné par le temps des réseaux. Or ce que nous avons gagné en liberté, nous l'avons perdu en sécurité. D'où la schizophrénie dans laquelle le monde s'enfonce, nourrie du sentiment de menaces diffuses auxquelles il est d'autant plus difficile de répondre que toutes les institutions d'hier (de l'État à la famille) sont progressivement devenues incapables de symboliser et de normaliser les rapports humains. Point de basculement fondateur, le moment néolibéral brouille les normes communes et exacerbe l'éternel dilemme entre liberté et sécurité. Un entretien mené par Karim Mahmoud-Vintam, professeur de géopolitique à Sciences Po Lyon.

Fiche Technique

Paru le : 17/02/2011

Thématique : Histoire des idées politiques

Auteur(s) : Auteur : Jean de Maillard Interviewer : Karim Mahmoud-Vintam

Éditeur(s) : Temps présent

Collection(s) : Racines et ruptures

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-916842-09-8

EAN13 : 9782916842097

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 233

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,9 cm

Poids : 296 g