Chargement...
Chargement...

Les sièges de Rhodes de l'Antiquité à la période moderne


18,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cette étude des principaux sièges de Rhodes offre une réflexion d'histoire militaire et permet d'enrichir le débat sur les pratiques politiques, les formes de pouvoir et de représentation, de l'Antiquité à la période moderne, dans le bassin oriental de la Méditerranée. L'ouvrage met en évidence les spécificités de chaque période dans l'art de prendre et de défendre une place forte. ©Electre 2020

Les sièges de Rhodes Ce livre propose l'étude des grands sièges dont Rhodes fit l'objet au cours de son histoire : sièges de Démétrios Poliorcète (305-304 av. J.-C.), de Mithridate VI (88 av. J.-C.), de Cassius Longinus (42 av. J.-C.), de Selim (1480), de Soliman le Magnifique (1522), sans oublier quelques autres, moins mémorables, que la cité subit au Moyen Âge. Considérant la situation géostratégique de la cité, on comprend que celle-ci ait suscité la convoitise des grandes puissances, toutes cherchant à la dominer, sinon à l'intégrer dans leur système d'alliance. Placée en vigie à la pointe septentrionale de l'île du même nom, base navale de premier rang entre Orient et Occident, centre de redistribution du commerce du blé, l'intérêt qu'on lui porta fut tout à la fois politique, militaire et économique. Mais par-delà les permanences structurelles que l'analyse comparée permet de souligner, il s'agit de mettre en évidence les spécificités de chaque période dans l'art de prendre et de défendre une place forte. Ce livre s'inscrit dans les perspectives de la « nouvelle histoire bataille » ; en effet, il vise à dénouer les écheveaux propres à l'histoire de chacun de ces sièges et à appréhender le phénomène guerrier dans toutes ses composantes. Ainsi sont abordées diverses questions, comme le développement des techniques d'armement, la tactique opérationnelle, la logistique, la pensée stratégique des belligérants ainsi que l'adaptation des fortifications aux progrès de la poliorcétique. On s'interroge aussi sur les rapports existant entre ville et territoire ainsi que sur les efforts matériels et financiers consentis par la cité pour assurer sa défense. Le réexamen critique des textes ainsi que l'étude de la documentation matérielle conduisent à reconsidérer le rôle joué par la guerre de siège dans le système de relations entre la cité et les puissances extérieures. La place singulière qu'occupaient les chevaliers de Saint-Jean comme défenseurs de la chrétienté contre le Turc confère aux deux derniers sièges une valeur de symbole. L'objectif, au final, est de nourrir une réflexion d'histoire militaire et d'enrichir le débat sur les pratiques politiques, les formes de pouvoir et de représentation, de l'Antiquité à la période moderne, dans le bassin oriental de la Méditerranée.

Fiche Technique

Paru le : 28/10/2010

Thématique : Armée et stratégie

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Enquêtes & documents, n° 40

Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Nicolas Faucherre - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Isabelle Pimouguet-Pédarros

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-1198-5

EAN13 : 9782753511989

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 306

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,6 cm

Poids : 485 g