Chargement...
Chargement...

Le capitalisme de rente : de la société du travail industriel à la société des rentiers

Auteur : Ahmed Henni

Paru le : 21/01/2012
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

26,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
19,50 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Les rentes électroniques et monétaires sont devenues les principales sources de la capture de richesse dans les pays capitalistes développés depuis les années 1980. Ce nouveau capitalisme est générateur d'une société de rentes où la compétition sociale ne s'opère plus comme dans le capitalisme d'industrie et s'accompagne d'une réorientation de l'action de l'Etat vers le sécuritaire.... ©Electre 2017

Quatrième de couverture

La révolution électronique des années 1970 a donné naissance à une économie de l'usage où le même produit (logiciel, image, son) peut, comme la terre, être indéfiniment réutilisé. Cet usage répété du même produit est à l'origine de la capture de rentes associées, comme pour le foncier ou le minier, à la propriété de brevets ou de gisements scientifiques et intellectuels. Ceci a conduit les entreprises des pays développés à se détourner du profit industriel pour investir dans ces gisements et percevoir ces nouvelles rentes. Simultanément, en 1971, une révolution monétaire s'est produite à la suite de la décision américaine de mettre fin à la convertibilité-or du dollar. Les États-Unis ont pu ainsi émettre autant de dollars que de besoin, acheter des produits matériels au reste du monde et se détourner de la production industrielle pour investir massivement dans l'économie de l'électronique et de l'usage. Ce livre démontre comment, depuis les années 1970, le capitalisme des pays riches a connu une mutation rentière le conduisant à délaisser l'industrie pour s'enrichir davantage encore par l'usage de monnaies, logiciels, images, sons, nouvelles molécules, etc. Le travail matériellement productif est ainsi relégué dans des contrées exotiques où s'activent de nouveaux ilotes. Les sociétés capitalistes développées, quant à elles, deviennent des sociétés rentières, marquées par un affolement rentier des aspirations s'appuyant sur des corporatismes, des communautarismes et nationalismes qui mettent la modernité en échec. Les crises bancaire de 2008 et souveraine de 2010 illustrent amplement ces mécanismes rentiers et trouvent ici une explication structurelle hors des sentiers battus.

Fiche Technique

Paru le : 21/01/2012

Thématique : Actualité Economie

Auteur(s) : Auteur : Ahmed Henni

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-55839-9

EAN13 : 9782296558397

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 257

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 315 g