Chargement...
Chargement...

Le crime parfait

Auteur : Jean Baudrillard

Paru le : 03/01/1995
Éditeur(s) : Galilée
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

27,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Ceci est l'histoire d'un crime : du meurtre de la réalité. Et de l'extermination d'une illusion : l'illusion vitale, l'illusion radicale du monde. Le réel ne disparaît pas dans l'illusion, c'est l'illusion qui disparaît dans la réalité intégrale. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Ceci est l'histoire d'un crime - du meurtre de la réalité. Et de l'extermination d'une illusion - l'illusion vitale, l'illusion radicale du monde. Le réel ne disparaît pas dans l'illusion, c'est l'illusion qui disparaît dans la réalité intégrale. Si le crime était parfait, ce livre devrait être parfait lui aussi, puisqu'il veut être la reconstitution du crime. Hélas, le crime n'est jamais parfait. D'ailleurs, dans ce livre noir de la disparition du réel, ni les mobiles ni les auteurs n'ont pu être repérés, et le cadavre du réel lui-même n'a jamais été retrouvé. Quant à l'idée qui préside au livre, elle n'a jamais pu être repérée non plus. C'était elle l'arme du crime. Si le crime n'est jamais parfait, la perfection, elle, est toujours criminelle, comme son nom l'indique. Dans le crime parfait, c'est la perfection elle-même qui est le crime, comme dans la transparence du mal, c'est la transparence elle-même qui est le mal. Mais la perfection est toujours punie : la punition de la perfection, c'est la reproduction. Si les conséquences du crime sont perpétuelles, c'est qu'il n'y a ni meurtrier ni victime. S'il y avait l'une ou l'autre, le secret du crime serait levé un jour ou l'autre, et le processus criminel serait résolu. Le secret, finalement, c'est que l'un et l'autre soient confondus : «En dernière analyse, le meurtrier et la victime sont une seule personne. Nous ne pouvons concevoir l'unité de la race humaine que si nous pouvons concevoir, dans toute son horreur, la vérité de cette ultime équivalence.» (Eric Gans). En dernière analyse, l'objet et le sujet sont un. Nous ne pouvons saisir l'essence du monde que si nous pouvons saisir, dans toute son ironie, la vérité de cette équivalence radicale.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Jean Baudrillard 1

Le sociologue et philosophe Jean Baudrillard est mort, mardi 6 mars, à Paris. Il avait 77 ans.

Fiche Technique

Paru le : 03/01/1995

Thématique : Textes de sociologues

Auteur(s) : Auteur : Jean Baudrillard

Éditeur(s) : Galilée

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7186-0448-4

EAN13 : 9782718604480

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 256

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,9 cm

Poids : 290 g