Chargement...
Chargement...

Du bon gouvernement des risques : le droit et la question du risque acceptable

Auteur : Christine Noiville


28,50 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
22,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Face aux dangers environnementaux et sanitaires qui menacent nos sociétés se pose la question de la prise de risque. Dans quelles conditions, la prise d'un risque est-elle considérée comme acceptable ? Cet ouvrage tente de faire le point sur les solutions juridiques adoptées pour permettre aux institutions la prise de certains risques écologiques ou sanitaires. ©Electre 2019

Amiante, vache folle, sang contaminé, OGM : le risque écologique et sanitaire est au coeur de nouvelles mésententes entre les citoyens et les institutions. Il n'en finit pas de compliquer l'exercice de l'action publique, de conforter la judiciarisation de la société tout en fragilisant la paix sociale et la pérennité des activités économiques. De là l'idée, souvent déplorée, d'une aversion croissante des individus pour le risque, qui serait devenu purement et simplement inacceptable. Et s'il fallait plutôt voir là l'expression d'une légitime exigence, la définition d'un mode efficace et responsable de gouvernement ? Alors que le XXe siècle s'organisait autour d'un contrat stipulant que le risque serait acceptable à la condition qu'il soit indemnisable, notre époque paraît ne plus se satisfaire de cette fragile transaction. Il convient désormais de remodeler les institutions, de concevoir les mécanismes de prévention et de précaution, de préciser les procédures et les critères au regard desquels un risque, qui s'avérera peut-être plus tard intolérable, mérite aujourd'hui d'être couru. En somme, il s'agit de définir les conditions auxquelles la gestion publique des risques est acceptable. C'est dire si l'exercice appelle une réflexion du droit sur lui-même, sa fonction, ses techniques. Il invite à concevoir des solutions pragmatiques, qui soient compatibles avec nos engagements supranationaux (issus du droit de l'Union européenne et de l'OMC). Il conduit à redéfinir sans angélisme la part revenant à chacun - individus, entreprises, autorités publiques - dans l'exercice de la décision comme dans l'attribution des responsabilités. À travers la question du gouvernement des risques, c'est en définitive la légitimité même de l'action de l'autorité publique qui est en jeu.

Fiche Technique

Paru le : 13/06/2003

Thématique : Généralités sur l'écologie

Auteur(s) : Auteur : Christine Noiville

Éditeur(s) : PUF

Collection(s) : Les voies du droit

Contributeur(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-13-052995-X

EAN13 : 9782130529958

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,0 cm

Poids : 310 g