Chargement...
Chargement...

Quelles natures voulons-nous ? : pour une approche socio-écologique du champ de l'environnement

Paru le : 15/10/2003
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Environnement
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Christian Lévêque - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Sander Ernst van der Leeuw - Directeur de publication : Isabelle Reynier

40,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'environnement est devenu une préoccupation scientifique, éthique, économique, industrielle... Des différentes cultures, populations, groupes d'intérêts qui sont concernés par les questions de l'environnement émane une diversité de besoins et de demandes de nature. Ce contexte et le débat qu'il suscite renvoient à la question de la place de l'homme dans la nature. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Ce que nous appelons «nature» dans les sociétés occidentales est en réalité un environnement plus ou moins artificiel, combinaison d'éléments hérités du passé et façonnés par des siècles de pratiques visant à rendre cet environnement plus productif ou moins dangereux pour l'homme. Ces systèmes fortement artificialisés et manipulés par l'homme n'ont plus qu'une lointaine ressemblance avec les «écosystèmes» des écologistes. Ce sont des anthroposystèmes, dont la dynamique est gouvernée par les usages qu'en font les sociétés, usages parfois contradictoires et qui évoluent dans le temps. Car la nature a longtemps été perçue comme un réservoir de biens et de services inépuisables pour les sociétés humaines. Mais au cours des dernières décennies, les signes de surexploitation des ressources naturelles sont devenus de plus en plus visibles sans pour autant que des mesures efficaces soient réellement prises pour y remédier. Cet état de fait s'étend très rapidement à l'ensemble de la planète, en raison de la croissance démographique et du développement économique. En outre, les innovations scientifiques et technologiques qui ont permis le développement ont des effets inattendus et pervers à long terme: déplétion de l'ozone atmosphérique, réchauffement climatique lié à l'émission de gaz à effet de serre, pollution des eaux et des airs, maladies émergentes, etc. L'emprise de l'homme sur la planète est un fait sans précédent qui ouvre en même temps la boîte de Pandore: nul ne sait précisément quel sera l'avenir... Ce contexte et le débat qu'il suscite renvoient à la question de la place de l'homme dans la nature. Il soulève également celle des attentes de sociétés de plus en plus urbanisées vis-à-vis de la nature. La connaissance des dynamiques du passé peut-elle nous aider à élaborer des scénarios du futur? Sommes-nous capables de mobiliser les connaissances scientifiques pour aider les gestionnaires à prendre des mesures qui engagent parfois le très long terme? En d'autres termes que voulons-nous faire d'une nature que nous avons déjà profondément transformée et qui ne sera plus jamais celle que nos ancêtres ont connue? La réponse viendra des sociétés. Les scientifiques peuvent leur proposer des alternatives.

Fiche Technique

Paru le : 15/10/2003

Thématique : Risques et pollutions

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Elsevier Masson Elsevier

Collection(s) : Environnement

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84299-454-X

EAN13 : 9782842994549

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 324

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 650 g