Chargement...
Chargement...

La prière, expérience de l'éternité

Auteur : Sofroni (archimandrite)

Paru le : 23/09/2004
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Syméon - Préfacier : Michel Maxime Egger

16,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Grâce à son expérience de moine, l'auteur propose de rentrer dans la plénitude de Dieu par la prière. Il en explore les bienfaits et expose les deux vertus qui selon lui renforcent son efficience : le repentir et l'humilité. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Quel est le sens de la vie, la vocation de l'homme ? Devenir une « personne », répond l'archimandrite Sophrony (1896-1993) dans La prière, expérience de l'éternité. Une « personne », c'est-à-dire un être uni et semblable au Christ, porteur à la fois de toute la plénitude divine et de l'humanité entière, avec ses souffrances et ses joies. Mais comment entrer ainsi dans l'amour de Dieu, dans sa Lumière révélée au mont Thabor ? Par le repentir et l'humilité, la conversion incessante de tout l'être, corps, âme et esprit. « Art des arts », la prière est la clé de cette transfiguration intérieure. Don de la vie surabondante de l'Esprit saint, elle restaure l'image de Dieu en nous. Face-à-face avec l'Être éternel, elle est la source de la paternité spirituelle et de la vraie théologie, connaissance qui est « communion, dans l'existence, avec Dieu ». Mais, « création toujours jaillissante », elle est aussi un chemin de croix, un combat infini dans le coeur entre la Lumière divine et les ténèbres du vieil homme, la force libératrice du Christ et le pouvoir asservissant des passions. C'est de cette « voie étroite » aux confins du visible et de l'invisible, entre chutes et élévations, désespoir et joie pascale, que nous parle le père Sophrony. Non pas de l'extérieur, à partir d'un savoir livresque, mais de l'intérieur, à partir de sa propre expérience de moine, ermite, prêtre, confesseur, père spirituel de plusieurs monastères, au mont Athos dès 1925, puis en Europe dès 1947. Inscrite dans la longue tradition des Pères-ascètes de l'Église et de son maître, le starets Silouane (1866-1938), cette expérience fait de ses textes une parole « de vie et d'Esprit ». Présenter des figures spirituelles marquantes de l'orthodoxie contemporaine en montrant que le christianisme, aussi, a ses maîtres et ses guides. Manifester comment la vie, le cheminement intérieur, l'enseignement de ces hommes et de ces femmes s'incarnent dans l'Histoire et peuvent par là même devenir des sources d'inspiration pour toute personne concernée par sa transformation spirituelle. Une collection en quatre couleurs : rose pour les textes spirituels, bleu pour les biographies et les témoignages, vert pour les réflexions et les méditations sur les questions d'actualité, jaune or pour les classiques de la spiritualité orthodoxe. Pour symboliser cette collection, une étoile gravée dans le mur d'un ossuaire chrétien des deux premiers siècles. Étoile-guide, étoile de l'Orient, étoilelumière qui ramène aux sources du christianisme. « Moi, Jésus, je suis l'étoile radieuse du matin » (Ap 22, 16).

Fiche Technique

Paru le : 23/09/2004

Thématique : Orthodoxie

Auteur(s) : Auteur : Sofroni (archimandrite)

Éditeur(s) : Cerf Sel de la terre

Collection(s) : Le sel de la terre. Spiritualité

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-204-07667-8

EAN13 : 9782204076678

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 185

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,3 cm

Poids : 220 g