Chargement...
Chargement...

L'alchimie et ses racines philosophiques : la tradition grecque et la tradition arabe

Paru le : 18/03/2005
Éditeur(s) : Vrin
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Cristina Viano

34,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cette étude, composée d'exposés donnés entre 1996 et 1998 lors d'un séminaire de recherche sur les théories alchimiques de la matière, porte sur les opinions sur la matière émises dans les grandes traditions philosophiques en Grèce ancienne et sur leur influence sur la constitution du savoir alchimique, de ses débuts à Alexandrie jusqu'en Occident latin pendant tout le Moyen Age. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

La notion philosophique de matière joue un rôle fondamental dans la constitution de l'alchimie. Ce phénomène culturel paradoxal, à la fois pratique et théorique, qui apparaît à Alexandrie durant les premiers siècles de notre ère, introduit dans le monde occidental une idée absolument nouvelle, celle de la transmutation de substances physiques, de métaux en l'occurrence. Cette idée était indissociable d'une conception du substrat de cette transformation, à savoir la matière première. Comme toutes les idées nouvelles, l'alchimie ne surgit pas ex nihilo. En effet, après une phase initiale empirique, celle des recettes issues de la pratique traditionnelle, en Égypte, des arts de l'orfèvrerie et de la métallurgie, les premiers théoriciens de l'alchimie cherchèrent dans la philosophie grecque, largement représentée à Alexandrie, des modèles de la matière susceptibles de les aider à préciser les principes théoriques de leurs opérations. Ce recueil cherche à montrer de quelle manière les principaux modèles de la matière proposés dans les grandes traditions philosophiques en Grèce ancienne (platonicienne, aristotélicienne, stoïcienne et néoplatonicienne) ont eu une influence déterminante sur la constitution du savoir alchimique depuis ses débuts à Alexandrie, puis chez les philosophes arabes, qui en seront les héritiers et les principaux agents de transmission dans l'Occident latin pendant tout le Moyen Age.

Fiche Technique

Paru le : 18/03/2005

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Vrin

Collection(s) : Histoire des doctrines de l'Antiquité classique, n° 32

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7116-1754-8

EAN13 : 9782711617548

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 242

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,4 cm

Poids : 520 g