Chargement...
Chargement...

Se donner à la France ? : les rattachements pacifiques de territoires à la France (XIVe-XIXe siècle)

Paru le : 06/06/2013
Éditeur(s) : Ecole des chartes
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Jacques Berlioz - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Olivier Poncet

16,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Ces contributions, issues d'une journée d'étude tenue en 2010, à l'occasion du 150e anniversaire du rattachement de la Savoie à la France (1860), analysent les conditions politiques et sociales de différents rattachements pacifiques à la France et leurs conséquences sur la conscience des pays réunis : duché de Bretagne, Avignon, comté de Nice, Savoie. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Présentation en français La commémoration du cent cinquantième anniversaire de la réunion de la Savoie et du pays niçois à la France, par le traité de Turin du 24 mars 1860, a été l'occasion de prendre quelque recul devant cet événement, et de présenter différents rattachements pacifiques de territoires à la France, du Moyen Âge jusqu'en 1860, en soulignant leurs différents contextes historiques et leurs diverses modalités. Ces rattachements ou réunions n'ont pas eu lieu dans le sang et les larmes, ce qui ne veut pas dire sans tensions ni débats, pendant et après les événements. La grille d'analyse qu'ont affrontée les participants à ce volume est claire. Comment ces rattachements « pacifiques » sont-ils survenus ? Quel a été leur moteur premier ? L'élan fut-il donné par une élite ou porté par l'ensemble des classes sociales ? Quels furent les termes employés pour définir ces réunions ? Quelle fut l'idéologie (politique, culture, langue), ou - si l'on préfère - la culture politique, qui les a soutenus ? Venait-elle, cette idéologie, de la France elle-même ou des pays « réunis » ? Quels furent les symboles qui les accompagnèrent ? Quelles conséquences ces réunions ont-elles eu sur la conscience des pays réunis quant à leur spécificité historique ? En un mot, du Moyen Âge au XIXe siècle, un comparatisme raisonné de ces rattachements était-il possible ? Présentation en anglais The commemoration of the 150th anniversary of the annexation of Savoy and of the county of Nice through the treaty of Turin, which was signed on March 24, 1860, has provided the opportunity to see this event in perspective and to analyse various peaceful annexations to France from the Middle Age to 1860, in highlighting their different historical contexts and characteristics. These annexations occurred peacefully, but the process did involve tensions or debates, both during and after the annexations. The contributors to this publication have followed a clear analytical framework. They ask how these « peaceful » annexations happened. What was the key force behind them ? Was the impetus given by the elite or was it supported by all social classes ? Which were the terms used to define those annexations ? What was the ideology in terms of politics, culture, language, as well as the political culture underlying those events ? Did this ideology come from France itself or from these « annexed » countries ? What were the symbols attached to them ? Which consequences did these annexations have on the self-awareness of the annexed countries of their historical idiosyncrasy ? In a word, from the Middle Age to the 19th century, would a comparative approach to these unifications make sense ?

Fiche Technique

Paru le : 06/06/2013

Thématique : Histoire de France - Généralités

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Ecole des chartes

Collection(s) : Etudes et rencontres de l'Ecole des chartes, n° 39

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35723-031-2

EAN13 : 9782357230316

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 145

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,2 cm

Poids : 500 g