Chargement...
Chargement...

Les notables du Trégor : éveil à la culture politique et évolution dans les paroisses rurales (1770-1850)

Auteur : Christian Kermoal

Paru le : 11/12/2002
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Histoire
Contributeur(s) : Non précisé.

24,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
0,00 €
Protection:
Acheter en numérique

Résumé

L'auteur présente une histoire de l'élite paysanne des Côtes d'Armor de la fin du XVIIIe au milieu du XIXe siècle. Une large participation à la vie locale facilite une implication originale des notables à la Révolution et contribue à dessiner le schéma politique régional contemporain. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Les paysans qui, avant 1789, exercent une fonction locale, si minime soit-elle, dans les paroisses du Trégor rural (évêché de Tréguier, Basse-Bretagne), accèdent massivement en 1790 aux premières fonctions municipales de leur commune. Pendant le Consulat et l'Empire, souvent après, ces personnages ou leurs enfants sont appelés à exercer les fonctions de maires, d'adjoints et de conseillers municipaux. Leur intérêt pour la vie politique date d'avant 1789 et s'explique par une large participation à la vie locale d'une part comme administrateurs des biens paroissiaux (église, chapelles, confréries, très nombreuses dans le Trégor) et d'autre part comme gestionnaires des intérêts communs lors des réunions des généraux de paroisses. Le temps des doléances puis la lutte contre le domaine congéable trouvent dans le Trégor des paysans formés à la réflexion et à l'action. Une voie paysanne de la révolution y est établie de manière originale. La création des municipalités en 1790 n'apporte rien de neuf en terme d'émancipation. Au contraire les directives extérieures émanant des districts puis des départements, l'épisode des municipalités de cantons, diminuent l'intérêt des paysans pour la vie locale. Les nominations venues des préfectures sont acceptées plus comme un honneur que comme un engagement. L'élite paysanne trégorroise est large et n'émerge pas nettement du reste de la population. La place tenue au-devant de la communauté tient au cumul de facteurs individuels : famille, fortune, possessions de terres, statut d'employeur, pratique de l'écrit, relations extérieures... La participation à une fonction locale apparaît plus comme un révélateur de la notabilité : élite d'un peuple et ne s'en démarquant que par des différences graduelles, les responsables paysans du tré-gor jouent toutefois un rôle de notables, vis à vis de la société englobante. Ils contribuent ainsi à dessiner ce que sera le schéma politique de ce pays au XXe siècle.

Fiche Technique

Paru le : 11/12/2002

Thématique : Révolution Française

Auteur(s) : Auteur : Christian Kermoal

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Histoire

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-86847-696-1

EAN13 : 9782868476968

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 488

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 3,1 cm

Poids : 740 g