Chargement...
Chargement...

Les patriotes : la gauche républicaine et la nation, 1830-1870

Auteur : Philippe Darriulat

Paru le : 26/09/2001
Éditeur(s) : Seuil
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : L'Univers historique
Contributeur(s) : Non précisé.

23,30 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
16,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Histoire du nationalisme à la française, né à gauche après la Révolution sous la forme d'un patriotisme émancipateur, étendu à la défense de tous les autres peuples oppressés, puis transformé au cours du XIXe siècle en un sentiment xénophobe et antisémite. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

La France reste un des rares pays à faire défiler son armée lors de sa fête nationale. Depuis la Révolution, la nation est de gauche, la République aime l'armée, conquiert des colonies, et les patriotes ne rêvent que d'émanciper les peuples sous les chaînes. A tout le moins jusqu'à la révolution de 1848 qui, s'exprimant par Lamartine, affirme son pacifisme. Pourtant, jusqu'à la Commune de Paris, la tradition «nationaliste» de la gauche reste vivace. La connaître, l'identifier, en saisir les affirmations et les paradoxes, aide à comprendre un des aspects majeurs de la singularité française.

Fiche Technique

Paru le : 26/09/2001

Thématique : Histoire contemporaine générale

Auteur(s) : Auteur : Philippe Darriulat

Éditeur(s) : Seuil

Collection(s) : L'Univers historique

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-02-022596-4

EAN13 : 9782020225960

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 325

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 330 g