Chargement...
Chargement...

Ni bourgeois ni prolétaires : la défense des classes moyennes en France au XXe siècle

Auteur : Jean Ruhlmann

Paru le : 07/11/2001
Éditeur(s) : Seuil
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : L'Univers historique
Contributeur(s) : Préfacier : Serge Bernstein

24,30 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Etude historique sur les classes moyennes en France au cours du XXe siècle, des thèses marxistes qui les vouait à une ruine inéluctable jusqu'à leur rôle politique pendant et après le Front populaire. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Qu'est-ce que les classes moyennes ? C'est au cours de la première moitié du XXe siècle que la question commence à se poser. La définition est difficile, car cette catégorie sociale est très hétérogène. Mais sa force numérique devient un enjeu électoral. Des mouvements ont voulu les représenter, les défendre. Jean Ruhlmann les décrit, en suit l'évolution, analyse leur idéologie. D'une république à l'autre, l'histoire de ces tentatives est indissociable de problèmes plus vastes : les rapports entre la gauche au pouvoir et des milieux qui ne se reconnaissent ni dans le prolétariat ni dans la grande bourgeoisie. C'est à travers le prisme de cette défense sociale que se dégage l'identité de ces classes moyennes, promises à l'anéantissement par Marx et longtemps oubliées par les historiens.

Fiche Technique

Paru le : 07/11/2001

Thématique : Histoire contemporaine générale

Auteur(s) : Auteur : Jean Ruhlmann

Éditeur(s) : Seuil

Collection(s) : L'Univers historique

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-02-029141-X

EAN13 : 9782020291415

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 461

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 3 cm

Poids : 515 g