Chargement...
Chargement...

La justice en question : histoire de la magistrature angevine au XIXe siècle

Auteur : Vincent Bernaudeau

Paru le : 22/03/2007
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Histoire
Contributeur(s) : Préfacier : Jacques-Guy Petit

20,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Histoire des magistrats dans la société française de la seconde moitié du XIXe siècle s'appuyant sur l'exemple de l'Anjou et développant diverses approches : historique, juridique et sociologique. L'auteur insiste sur les conflits personnels et les tensions sous-jacentes et son étude permet d'observer les mutations de la société élitaire provinciale de l'Ouest. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

La justice en question Histoire de la magistrature angevine au XIXe siècle L'ambition de cet ouvrage est d'aborder l'histoire de la justice dans ses tensions avec l'histoire sociale des acteurs, l'histoire politique des institutions et l'histoire culturelle des élites. Se fondant sur l'étude des trajectoires individuelles d'environ 700 magistrats ayant accompli tout ou partie de leur carrière dans le Maine-et-Loire, il appréhende les mutations sociologiques et professionnelles du corps judiciaire entre 1848 et 1906. Entre ces deux dates, les crises politiques et institutionnelles se succèdent et soumettent les fonctionnaires de l'ordre judiciaire aux soubresauts d'événements majeurs qui affectent leurs parcours professionnels. Les juges-notables incarnant les « classes dirigeantes » traditionnelles subissent aussi la concurrence d'élites émergentes qui viennent affirmer la légitimité républicaine triomphante au plan politique. Accompagnant la « révolution judiciaire » des années 1880, un mouvement de professionnalisation se dessine et prend corps à travers les réformes qui intéressent la formation et le recrutement des magistrats. La montée en puissance du phénomène méritocratique conjuguée aux tentatives d'aménagement des conditions d'avancement des magistrats facilitent l'amorce d'une rationalisation des carrières au sein d'un corps d'Etat resté très longtemps prisonnier de ses traditions et de ses habitudes professionnelles. Au magistrat de fonction enraciné dans son « pays » d'origine et confiné dans les préjugés sociaux de son milieu succède, à l'orée du XXe siècle, un magistrat de carrière mobile et soucieux de promotion, un fonctionnaire issu des « nouvelles couches » républicaines si chères à Gambetta. À travers les métamorphoses de la magistrature provinciale se dévoile ici la transition d'une « famille judiciaire » repliée sur elle-même à un groupe professionnel ouvert et national, le passage d'un modèle élitaire de type notabiliaire vers un modèle républicain.

Fiche Technique

Paru le : 22/03/2007

Thématique : Histoire contemporaine générale

Auteur(s) : Auteur : Vincent Bernaudeau

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Histoire

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-0348-6

EAN13 : 9782753503489

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 349

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,7 cm

Poids : 542 g