Chargement...
Chargement...

Napoléon et Sarzane : les origines italiennes des Bonaparte

Auteur : Federico Galantini

Paru le : 22/09/2004
Éditeur(s) : M. de Maule
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Histoire
Contributeur(s) : Traducteur : Bertrand Levergeois - Préfacier : Bertrand Levergeois

20,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Etudie les liens entre la cité italienne de Sarzane et les Bonaparte. Avant son installation en Corse la famille a vécu près de trois cents ans dans la ville après avoir quitté Florence au XIIIe siècle, le cardinal Giuseppe Spina, un Sarzanais, a participé à l'élaboration du Concordat de 1801, et c'est à Sarzane qu'est morte Charlotte Bonaparte (1802-1839), la nièce de l'empereur. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Les premiers ancêtres de Napoléon Ier ? Des Italiens. Émigrés de Florence, suite aux guerres entre Guelfes et Gibelins, les Bonaparte ou Buonaparte (littéralement, «ceux qui sont du bon parti, du bon côté») s'installent à Sarzane, à l'extrême nord de la Toscane. Nous sommes à la fin du XIIe siècle. À Sarzane, fortifiée par Laurent le Magnifique, les Bonaparte vont vite occuper d'importantes charges, au point de se lier familialement avec le pape Nicolas V, le fondateur de la Bibliothèque Vaticane, lui aussi originaire de la ville. Joseph Bonaparte, l'aîné - ou le «généalogiste» comme l'appellera son frère Napoléon -, mènera plus tard l'enquête, trouvera des preuves : ce n'est qu'à la fin du XIVe siècle que les ancêtres de l'Empereur se sont implantés en Corse. Sarzanais de souche, Federico Galantini ne se borne pas ici à raconter cette aventure généalogique, presque inconnue du public. Preuves à l'appui (elles sont toutes réunies dans l'ouvrage), il nous explique les dessous du Concordat de 1801, dont le premier artisan est encore un Sarzanais, le cardinal Spina. Sarzane, où se dresse encore aujourd'hui la maison-tour des Bonaparte, est aussi le théâtre de la mort romantique de Charlotte, nièce de Napoléon, confidente de Leopardi mais impossible amour du peintre Léopold Robert qui s'égorgea pour elle, à Venise... Napoléon et Sarzane met pour la première fois en lumière la «sarzanité» de ces Bonaparte qui ont changé l'Europe. La préface de l'italianiste Bertrand Levergeois en souligne toute l'importance.

Fiche Technique

Paru le : 22/09/2004

Thématique : Autres biographies

Auteur(s) : Auteur : Federico Galantini

Éditeur(s) : M. de Maule

Collection(s) : Histoire

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-87623-149-2

EAN13 : 9782876231498

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 138

Hauteur : 22 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,3 cm

Poids : 205 g