Chargement...
Chargement...

Tito, Truman : le coup d'arrêt à Staline

Auteur : Alain Frerejean

Paru le : 18/09/2014
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Vies en miroir
Contributeur(s) : Non précisé.

22,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

A travers les portraits croisés de Tito et de Truman, cet ouvrage développe un aspect méconnu de la guerre froide : l'alliance de deux hommes que tout oppose contre Staline. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Tito Truman Le coup d'arrêt à Staline Le maréchal Tito ne fut pas seulement un dictateur en uniforme d'opérette constellé de décorations. Et le président Truman, aux costumes stricts mais aux cravates fantaisie et aux chaussures deux tons, fut bien plus que celui qui donna l'ordre d'utiliser la bombe atomique. Grand séducteur, Tito a eu douze femmes de dix nationalités différentes, qui lui ont donné chacune un enfant, et il a été ami des stars d'Hollywood. Mais cette figure de proue du communisme n'a pas craint de rompre avec Staline, qui lui a envoyé des tueurs à huit reprises. Résolument, il a trouvé le moyen de mettre son pays à l'abri du bloc soviétique et de la guerre civile pendant trente-cinq ans. Et trouvé une voie nouvelle en fondant le « Mouvement des non alignés ». Truman fut fidèle toute sa vie à son épouse dont il eut une fille. Vice-président depuis à peine quatre vingt-deux jours, il est devenu en 1945 le trente-troisième président des Etats Unis à la mort de Franklin Roosevelt. Et contrairement à tous les sondages, il a été réélu en 1948. Nous lui devons d'avoir barré la route à l'expansion soviétique en Europe, avec le Plan Marshall et l'Otan, et en Corée du Sud. Sa présidence a connu deux moments particulièrement remarquables. L'audace avec laquelle, de juin 1948 à mai 1949, lors du blocus institué par Staline, il a sauvé Berlin-Ouest en organisant un pont aérien de 278 000 vols (jusqu'à un avion toutes les 63 secondes). Et le sang-froid dont il fit preuve pour empêcher en avril 1951 le général MacArthur de larguer trente bombes atomiques sur la Chine. Ce que l'on sait moins, c'est la collusion inattendue entre le démocrate et le dictateur, entre le chef du grand pays capitaliste et celui du petit pays communiste. Pour éviter de se déconsidérer auprès de leur opinion publique, Truman et Tito ont veillé à ne jamais se rencontrer. Mais leur détermination à s'opposer à Staline les a alliés opportunément et elle a largement contribué à briser définitivement l'expansion soviétique.

Fiche Technique

Paru le : 18/09/2014

Thématique : Autres biographies

Auteur(s) : Auteur : Alain Frerejean

Éditeur(s) : Bisquine (Les Editions de la)

Collection(s) : Vies en miroir

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 979-10-92566-04-8

EAN13 : 9791092566048

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 317

Hauteur : 23 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 1,6 cm

Poids : 10 g