Chargement...
Chargement...

Michel Foucault ou L'ouverture de l'histoire à la vérité : éloge de la discontinuité

Auteur : Driss Bellahcène

Paru le : 01/09/2008
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

19,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
14,63 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Cette analyse recherche ce qui, dans l'oeuvre du philosophe, relève de la pensée historique, ainsi que la façon dont les faits sont passés au crible de la critique structuraliste. La conclusion de l'auteur est que M. Foucault développe une vision discursive de l'histoire, proposant des origines multiples aux transformations et aux faits sociaux, et privilégiant la vérité à la tradition. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Michel Foucault ou l'ouverture de l'histoire à la vérité On peut qualifier l'oeuvre de Foucault de continuité dans la discontinuité. Cette notion occupe une place de premier ordre dans sa pensée. En effet, l'analyse discontinuiste veut faire échec au temps métaphysique continu et indivisible autrement dit : « Remplacer, en somme le thème du devenir. » Foucault oppose délibérément cet usage de la discontinuité à une histoire unitaire de la raison : « les historiens des idées et des sciences, qui autrefois parlaient surtout en termes de progrès continu de la raison, d'avènement progressif de rationalisation, etc., insistent maintenant sur des discontinuités. » L'éclatement du temps provoqué par l'Eternel Retour ne pouvait que susciter des souffles discursifs par lesquels la vérité se conjugue sans recours au pluriel : « J'ai souligné non la discursivité mais les discursivités. » Foucault trouve cette poursuite tenace et obstinée de la discontinuité dans les travaux d'une nouvelle histoire et également dans le structuralisme qui avec « la pensée contemporaine sont des instruments théoriques grâce auxquels on peut, contre la vieille idée de la continuité penser réellement et la discursivité des événements et la transformation des sociétés. » Selon Foucault, la discontinuité ne doit pas servir à esquiver le problème du passage historique d'une série d'affirmations à une autre en alléguant une fantaisie irréductible de l'histoire. La discontinuité entre le fait qu'elle ouvre le champ de recherche des commencements historiques, multiples et contradictoires, loin du passage d'une origine unique, fait surgir la dimension de décision de la vérité, contre la dimension de la tradition.

Fiche Technique

Paru le : 01/09/2008

Thématique : Auteurs - Critique littéraire

Auteur(s) : Auteur : Driss Bellahcène

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : La philosophie en commun

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-05875-2

EAN13 : 9782296058750

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 203

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 230 g