Chargement...
Chargement...

Rien appris, rien oublié ? : les Restaurations dans l'Europe postnapoléonienne : 1814-1830


23,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
10,99 €
Protection: Aucune
Acheter en numérique

Résumé

Un bilan historiographique, ainsi qu'une approche nationale et comparée des Restaurations en Europe. Ces retours attendus ou dénoncés à l'ordre ancien s'avèrent impossibles, à cause de l'ouverture de l'espace public aux idéologies les plus variées. Terrains d'expériences politiques nouvelles, elles deviennent des moments de modernisation politique et économique des Etats et des sociétés. ©Electre 2021

Rien appris, rien oublié ? Voici deux siècles, l'Europe construite militairement et politiquement par Napoléon s'effondrait, entraînant la réunion à Vienne de toutes les grandes puissances. Soucieuses de participer à cette vaste entreprise de reconstruction, celles-ci entendaient réaffirmer leur légitimité. Mais derrière l'apparente unité des vainqueurs, que symbolise la Sainte-Alliance, des divergences apparaissent : le temps des Restaurations est pluriel, marqué par des discontinuités chronologiques, l'élaboration de modèles politiques différents et des formes de résistance multiples. Ce volume regroupe les contributions de spécialistes représentant près d'une dizaine de nations, revisitant le temps des Restaurations en Europe. Ces contributions témoignent de l'actualisation permanente de l'historiographie contemporaine, que ce soit dans le domaine politique, militaire, social, économique, culturel ou religieux. Elles permettent également de saisir comment, entre héritage et innovation, un « passé qui passe mal » continue à irriguer la pensée et l'action politiques des régimes restaurés. L'émergence de nouvelles élites bouscule les hiérarchies sociales existantes. Mais c'est aussi la question nationale qui surgit, ce dont témoignent notamment la production culturelle et le souci de rechristianisation de populations marquées par un temps de sécularisation plus ou moins marquée. Des populations qui, par ailleurs, ne sont pas résignées et résistent parfois à cette réaction conservatrice. On note en particulier l'affirmation de l'idée de souveraineté nationale, voire de souveraineté populaire. Surgit alors le couple violence insurrectionnelle-répression étatique, notamment dans l'Europe des péninsules méditerranéennes. Loin d'être ce moment quelque peu figé encadré par deux séquences révolutionnaires - 1789 en amont, les années 1830 en aval -, le temps des Restaurations est un moment d'intenses circulations et d'échanges transnationaux.

Fiche Technique

Paru le : 27/11/2015

Thématique : Histoire européenne générale

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Histoire

Contributeur(s) : Directeur de publication : Jean-Claude Caron - Directeur de publication : Jean-Philippe Luis

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-4268-6

EAN13 : 9782753542686

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 472

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 4,0 cm

Poids : 926 g