Chargement...
Chargement...

Avec Hitler : les Allemands et leur Führer

Auteur : Robert Gellately

Paru le : 03/10/2003
Éditeur(s) : Flammarion
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Pierre-Emmanuel Dauzat

26,40 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Les Allemands connaissaient-ils l'existence des camps de concentration ? Furent-ils au contraire abusés ? S'appuyant sur des archives de la Kripo, de la Gestapo et sur la presse de l'époque, R. Gellately tente de répondre à la question. Il s'attache aux différentes formes de répression, s'interroge sur les conditions de leur exercice et sur la part de responsabilité de la population allemande. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Depuis 1945, où le monde découvre l'existence des camps de concentration, une question hante la conscience occidentale, et plus spécialement les historiens: les Allemands étaient-ils informés de l'existence des camps de concentration? Et quand l'ont-ils su? Longtemps, il fut admis que les nazis avaient systématiquement dissimulé ces crimes: il était donc possible que les gens ordinaires n'en aient rien su. Ce livre apporte les preuves du contraire. Le régime nazi fut une «dictature plébiscitaire» qui s'appuya habilement sur les attentes de la population et s'assura toujours de son soutien. À partir de 1933, la dictature grandit sur les ruines de la République de Weimar et impose la traque des communistes comme un devoir d'État: puis, dès 1939, elle recueille le bénéfice de la guerre: nombre d'opposants potentiels, qui avaient des doutes sur Hitler et le nazisme, font passer leur pays avant tout. Comme le montre l'étude des dossiers de la police secrète [Gestapo], de la police criminelle [Hripo], du parti, ainsi que la presse de l'époque, les camps eux-mêmes furent créés à grand renfort de publicité et présentés comme des institutions éducatives et correctives. De même, les innombrables cas de dénonciation spontanée [telle femme «avait l'air juive» et aurait eu des relations sexuelles avec un voisin, par exemple] étaient abondamment relayés par la presse. Les tribunaux se trouvaient ainsi entraînés dans une compétition meurtrière avec la police, significative de la manière dont contrainte et consentement s'entremêlaient. Avec cette analyse nuancée et étayée par de nombreux documents. Robert Gellately fournit les pièces maîtresses d'un débat majeur de l'historiographie du nazisme.

Fiche Technique

Paru le : 03/10/2003

Thématique : Allemagne

Auteur(s) : Auteur : Robert Gellately

Éditeur(s) : Flammarion

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-08-210105-3

EAN13 : 9782082101059

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 448

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 3 cm

Poids : 610 g