Chargement...
Chargement...

Barcelone : mémoire et identité (1830-1930)

Auteur : Stéphane Michonneau

Paru le : 08/11/2007
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Histoire
Contributeur(s) : Non précisé.

22,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
0,00 €
Protection:
Acheter en numérique

Résumé

Ouvrage tiré d'une thèse soutenue en 1999. La première partie chronologique analyse la construction de la mémoire publique à Barcelone, des années 1860 jusqu'à la dictature de Miguel Primo de Riviera. La seconde s'interroge sur une sociologie politique de la mémoire en étudiant acteurs, milieux et développement des pratiques commémoratives. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Comment les Barcelonais sont-ils devenus Catalans ? La question peut paraître provocatrice. Pourtant, entre le moment où l'État libéral se construit et la veille de la Guerre civile, Barcelone connaît un bouleversement identitaire sans précédent qui change sa manière de se sentir catalane. Les politiques de mémoire, c'est-à-dire l'ensemble des usages politiques du passé, offrent un point de vue original sur ce phénomène : à l'aide de monuments commémoratifs et de plaques de rue, de nouvelles références au passé racontent une autre histoire de la Catalogne et de l'Espagne. Mais la détermination d'une mémoire hégémonique, avalisée par les autorités locales, est l'objet d'innombrables conflits politiques que ce livre se propose de décrire. C'est au fond à une évocation inédite de Barcelone, de sa vie politique, sociale et culturelle que le lecteur est invité ici. Au-delà de cette histoire, il reste une passion «statuomaniaque», qu'il s'agit de comprendre. Une sociologie de la mémoire conduit à décrypter les fondements de la société commémorante, cette partie de la société catalane qui prend en charge pour l'ensemble de la collectivité la gestion des souvenirs collectifs. Qui sont les entrepreneurs de mémoire ? Quelles stratégies déploient-ils pour plier l'ensemble de la société à l'exercice du souvenir ? À quelle époque est née la commémoration ? Quel intérêt les Barcelonais de la fin du XIXe siècle trouvent-ils à multiplier les rites commémoratifs ? Quel sens ce geste revêt-il à leurs yeux ? Quel rapport existe entre la commémoration et les différentes formes de mobilisation collective qui surgissent au XIXe siècle, telles la grève et la manifestation ? Quels sont les lieux urbains privilégiés de cette activité mémorielle ? À travers ces questions, on constate que la mémoire n'est pas seulement un discours sur le passé d'un groupe mais aussi une pratique sociale ancrée dans une époque. Barcelone, mémoire et identité est un essai d'histoire de la mémoire qui tente de saisir les lentes variations du rapport social au passé.

Fiche Technique

Paru le : 08/11/2007

Thématique : Espagne

Auteur(s) : Auteur : Stéphane Michonneau

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Histoire

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-0481-4

EAN13 : 9782753504813

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 349

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,4 cm

Poids : 647 g