Chargement...
Chargement...

Etranges voisins : altérité et relations de proximité dans la ville depuis le XVIIIe siècle

Paru le : 18/03/2010
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Histoire
Contributeur(s) : Directeur de publication : Judith Rainhorn - Directeur de publication : Didier Terrier

18,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une réflexion sur les relations de voisinage qui existent entre les habitants de la rue, de l'immeuble et du quartier dans la ville européenne. Les auteurs s'interrogent sur les formes que prend la cohabitation entre des populations étrangères les unes aux autres au cours du processus d'industrialisation et d'urbanisation massive et au carrefour des mouvements migratoires. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Étranges voisins Altérité et relations de proximité dans la ville depuis le XVIIIe siècle L'histoire du voisinage en ville reste à écrire. Dans un monde urbain où l'interconnaissance et le côtoiement physique sont de mise, les formes de convivialité, de solidarité et d'entraide, mais également les tensions, litiges et affrontements entre voisins constituent le quotidien de vies minuscules qui, pourtant, ont laissé peu de traces dans les archives. La ville impose aux hommes leurs manières de vivre ensemble. Dans l'espace restreint de l'immeuble et du quartier, des populations étrangères les unes aux autres, souvent étranges les unes aux yeux des autres, partagent l'impérieuse nécessité de vivre les unes avec les autres. L'altérité, acceptée ou rejetée, est donc au coeur des relations de voisinage : on se côtoie, bon gré, mal gré, les ouï-dire circulent et les rumeurs enflent, les connivences et les conflits se tissent. Tout prend de l'ampleur dès lors que le voisinage s'en mêle. La prégnance du lieu sur les habitants est telle que les espaces intermédiaires, la rue, la cour, le hall d'immeuble, le couloir, deviennent un enjeu essentiel pour ceux qui fabriquent la ville comme pour ceux qui la régissent. Historiens, anthropologues, politistes et urbanistes, spécialistes reconnus et jeunes chercheurs font ici dialoguer les disciplines sur la question de la cohabitation quotidienne en milieu urbain. De la contrainte à l'accommodement, de la sociabilité choisie à la promiscuité subie, des crispations construites aux frontières érigées, de la dénonciation au crime, ce livre traque dans les villes de l'Europe envoie d'industrialisation et d'urbanisation massive, du XVIIIe au XXe siècle, un objet jusqu'ici resté dans l'ombre de l'histoire : la vie au ras du sol avec son étrange voisin.

Fiche Technique

Paru le : 18/03/2010

Thématique : Aménagement du territoire

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Histoire

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-1011-3

EAN13 : 9782753510111

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 276

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 483 g