Chargement...
Chargement...

La ville sans bornes, la ville et ses bornes : actes du colloque de Villetaneuse, 17 et 18 mars 2005


23,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Textes issus d'un colloque portant sur les interactions entre les moteurs de l'expansion urbaine (marché du travail, trajectoires des populations et des entreprises dans la ville, marché de l'immobilier, etc.) et les diverses frontières qui structurent et segmentent la métropole. Analyse tout d'abord le marché du travail et les trajectoires dans la ville puis les politiques urbaines. ©Electre 2020

Les champs libres La ville devient une ville ouverte entre le XIXe et le XXe siècle : plus de remparts, plus d'octroi, une dilution croissante de la limite entre ville et campagne... Pour autant les bornes n'ont pas disparu, bien au contraire, elles font toujours problème. Au mouvement d'absorption des communes suburbaines des XIXe et début XXe siècles font écho aujourd'hui les débats sur l'intercommunalité en France ou sur les aires métropolitaines en Italie. Les bornes sont politiques, administratives, elles sont aussi socio-économiques et culturelles. En effet, les trajectoires dans la ville, les mobilités tissent de multiples réseaux. À travers elles, ce sont aussi des logiques d'évitement, parfois combattues, parfois orchestrées par les politiques urbaines, qui structurent la métropole. En outre, les bornes sont tout autant internes qu'externes : la question classique des rapports centre-banlieue se double aujourd'hui de processus plus globaux de fragmentations métropolitaines. La ville sans bornes, c'est enfin, dès la révolution industrielle, et davantage aujourd'hui, le constat que les dynamiques locale, régionale et mondiale s'imbriquent dans le marché du travail et du logement. Le monde a envahi la ville. En confrontant, autour des géographes et des historiens, les regards de différentes sciences sociales, cet ouvrage, issu d'un colloque qui s'est tenu en mars 2005 à l'université Paris 13, interroge les interactions entre les moteurs de l'expansion urbaine (marché du travail, trajectoires des populations et des entreprises dans la ville) et les « bornes », qu'il s'agisse des maillages institutionnels ou des logiques sociales. En mettant en perspective la situation de l'Île-de-France avec celle d'autres régions métropolitaines, nationales ou internationales, il s'agit, au-delà des singularités inhérentes aux divers contextes nationaux, de dégager, sinon des « modèles », tout au moins des processus communs de fabrication de la ville. On ne peut que constater la difficulté, voire l'incapacité des politiques publiques à résoudre les problèmes engendrés par les transformations de l'objet urbain.

Fiche Technique

Paru le : 21/12/2006

Thématique : Aménagement du territoire

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Nolin

Collection(s) : Les champs libres

Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Danièle Fraboulet - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Dominique Rivière - Directeur de publication : Danièle Fraboulet - Directeur de publication : Dominique Rivière

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-910487-31-8

EAN13 : 9782910487317

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 327

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 1,7 cm

Poids : - g