Chargement...
Chargement...

Le cabinet de Pierre-Adrien Pâris : architecte, dessinateur des menus-plaisirs : exposition, Besançon, Musée des beaux-arts et d'archéologiie, 14 novembre 2008-23 février 2009

Paru le : 03/11/2008
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

39,60 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
Retrait gratuit en magasin

Résumé

Présentation de la collection complète des oeuvres d'art et d'esprit de l'architecte Adrien Pâris composée de 800 livres, 2.400 dessins et gravures de maîtres comme Fragonard, Boucher, Durameau, Robert, Vincent, La Traverse, 1.500 dessins de sa main, 35 peintures, d'objets d'art divers et d'un cabinet d'antiquités. ©Electre 2016

Quatrième de couverture

Architecte, concepteur de décors, archéologue, Pierre-Adrien Pâris (Besançon, 1745-1819) est avant tout un grand dessinateur. Nommé dès 1778, par Louis XVI, dessinateur de la Chambre et du Cabinet du roi, autrement dit «des Menus-Plaisirs», il mène une brillante carrière, aussi bien à la Cour, imaginant les décors des fêtes et des spectacles, qu'à Paris et en province, réalisant de nombreux décors intérieurs d'hôtels particuliers et des édifices publics. La Révolution lui fait perdre ses charges royales (dessinateur du Cabinet du roi, architecte de l'Académie royale de musique, architecte des Économats) et renoncer pour toujours à son métier d'architecte. Il se réfugie pour treize ans en Normandie. Séjournant à Rome de 1806 à 1817, il est choisi par Napoléon Ier pour diriger par intérim l'Académie de France et pour assurer le transport des «antiquités Borghèse». Il revient alors à une passion de jeunesse, l'archéologie, en relevant tous les monuments antiques connus, dont ceux nouvellement dégagés. Malgré lui, il devient un archéologue respecté. Une autre facette essentielle du personnage retient l'attention : Pierre-Adrien Pâris est aussi un collectionneur averti de livres, de dessins surtout, de sculptures, de peintures et d'objets antiques. Retiré à partir de 1817 dans sa ville natale de Besançon, il consacre ses dernières années à aménager, rue Charles-Nodier, un petit «muséum», qu'il lègue à la Ville. Sa collection s'est formée, à Paris, d'oeuvres de ses contemporains (Hubert Robert, Jean-Honoré Fragonard, François Boucher), et, à Rome, d'antiquités et de dessins de pensionnaires du palais Mancini et de la villa Médicis (Jean-Auguste-Dominique Ingres). Cette remarquable collection, unique aussi parce qu'elle est restée intacte, fruit de la vie contrastée de son propriétaire, reflet du goût d'un homme et de celui d'une époque, fait enfin l'objet d'une vaste rétrospective organisée par le musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon et la bibliothèque municipale de Besançon.

Fiche Technique

Paru le : 03/11/2008

Thématique : Musées - Muséologie

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Hazan Musée des beaux-arts et d'archéologie de Besançon

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7541-0324-4

EAN13 : 9782754103244

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 207

Hauteur : 28 cm / Largeur : 24 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 1092 g