Chargement...
Chargement...

Picasso et l'occultisme à Paris : aux origines des Demoiselles d'Avignon

Auteur : Marijo Ariëns-Volker

Paru le : 14/03/2016
Éditeur(s) : Marot
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : André Verkaeren

34,50 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Les hypothèses concernant la genèse et le mystère du tableau de P. Picasso, exposé pour la première fois en 1917, abondent. L'auteur de cette thèse approfondit celle faisant état d'un vif intérêt du peintre pour l'ésotérisme au moment de la conception de l'oeuvre, qu'il propose d'interpréter comme une métaphore de l'artiste créateur. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Au tournant des dix-neuvième et vingtième siècles, l'intérêt pour l'occultisme dans les cercles artistiques parisiens allait croissant. Diverses recherches ont clairement montré que Picasso lui-même, peu de temps après son arrivée dans la capitale française, et sous l'influence de son cercle d'amis, s'est également plongé dans cette atmosphère. Les Demoiselles d'Avignon, un tableau de 1907, mais qui attendra dix ans avant d'être exposé, a fait l'objet au fil des années de recherches approfondies et de multiples spéculations. Qu'a voulu représenter le jeune Picasso dans cette peinture aux allures grotesques ? Qu'a-t-il voulu exprimer ? Et pourquoi a-t-il consacré autant d'esquisses et d'études à cette toile avant d'y mettre la dernière main ? Quelle est l'origine de son titre ? Et pourquoi Picasso a-t-il dissimulé cette toile aussi longtemps ? Autant de questions restées sans réponse. Picasso lui-même est toujours resté évasif sur le sens réel de cette oeuvre maîtresse, et ses quelques confidences plus tardives n'ont fait qu'épaissir le mystère. Même ses amis les plus proches, pourtant bien placés pour connaître le fond des choses, ont gardé le silence. S'agit-il d'une scène de bordel ? Faut-il chercher l'explication dans une influence de la sculpture africaine ? S'agit-il d'exorcisme ? Après avoir passé en revue ces diverses pistes, Marijo Ariëns-Volker a préféré privilégier une tout autre approche. Sa conviction est que Picasso a acquis, avec l'aide de son premier cercle, une excellente connaissance de l'occultisme, parvenant à en saisir les multiples facettes, allant jusqu'à se laisser inspirer par l'alchimie, le tarot et la Kabbale. Cette approche permet à l'auteure, au terme d'une passionnante enquête qui nous entraîne au coeur des salons parisiens, d'échafauder une interprétation résolument nouvelle des Demoiselles d'Avignon. Après avoir expliqué la signification de chacun des éléments du tableau, elle a pu établir qu'il s'agit en réalité d'une métaphore de l'artiste en Créateur.

Fiche Technique

Paru le : 14/03/2016

Thématique : Monographies de peintres

Auteur(s) : Auteur : Marijo Ariëns-Volker

Éditeur(s) : Marot

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-930117-51-6

EAN13 : 9782930117515

Format : Non précisé.

Reliure : Relié

Pages : 447

Hauteur : 25 cm / Largeur : 18 cm

Épaisseur : 4,3 cm

Poids : 1530 g