Chargement...
Chargement...

La cité sauvage

Auteur : T.J. English


Un coup de coeur de Mollat

Si aujourd'hui la ville de New York se targue d'être la ville la plus sûre des Etats-Unis, cela n'a pas toujours été le cas, loin de là.

La sortie en poche de l'explosif Cité sauvage de T.J. English nous en donne une idée plus précise en se focalisant sur les années 60, période de troubles intenses et violents au cœur de la Big Apple.

En toile de fonds, English choisit de se concentrer sur trois personnages qui ont alimenté sans cesse les tabloïds new-yorkais durant cette décennie. George Whitmore, jeune noir paumé qui sera l'objet d'un des plus grands scandales judiciaires de la ville. Bill Phillips, flic véreux et sans scrupules qui deviendra la plus grande « balance » de l'histoire de la police et rendra public un réseau de corruption policière gangrenant la hiérarchie d'un bout à l'autre. Enfin Dhoruba Bin Wahad, activiste révolutionnaire militant pour les droits des Noirs, à l'origine de la création de la section des Black Panthers de New York.

Tous trois sont symptomatiques d'un système qui étouffe la ville de New York : une justice occultée par un racisme systématique, une police rongée par la corruption et le culte du silence, une population noire qui ne peut plus retenir sa soif de liberté, réclame les droits qui lui sont dus et décide de se faire entendre. La ville est en ébullition. Un fait divers sordide met le feu aux poudres et c'est toute la ville qui s'embrase pour plus d'une décennie.

Dans un style à mi-chemin entre le journalisme et le polar, English taille au scalpel une période emblématique dans la lutte des droits civiques. Les assassinats de JFK, Luther King, Malcolm X rythment les sixties et alimentent cette ambiance révolutionnaire. On plonge littéralement tête baissée dans l'histoire de cette ville qui reflète finalement celle d'un pays tout entier.
9,60 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

En août 1963, deux jeunes femmes blanches sont sauvagement assassinées dans leur appartement de Manhattan. L'événement déclenche un conflit entre la police et la communauté afro-américaine. Reconstitution de cet événement et du parcours de trois protagonistes : un jeune Noir, le bouc émissaire, un policier corrompu et D. Bin Wahad, membre historique des Black Panthers. ©Electre 2020

Homicides à coups de batte, viols, acharnements racistes et corruption : tel est le visage du New York des années 1960, cité d'une humanité sauvage frappée par la haine et l'effroi. À partir du sauvage assassinat de deux femmes blanches dans leur appartement de Manhattan, promptement baptisé le «Meurtre des Career girls», commis le jour du fameux discours de Martin Luther King, T.J. English rédige au scalpel la chronique d'une décennie en pleine mutation.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Chargement...

Dossiers

Chargement...

Dossiers

Chargement...

Dossiers

Chargement...

Dossiers

Chargement...

Dossiers

Chargement...

Dossiers

Chargement...

Fiche Technique

Paru le : 20/02/2014

Thématique : Histoire générale Amérique du Nord

Auteur(s) : Auteur : T.J. English

Éditeur(s) : 10-18

Collection(s) : 10-18, n° 4698

Contributeur(s) : Traducteur : David Fauquemberg

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-264-06118-9

EAN13 : 9782264061188

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 714

Hauteur : 18 cm / Largeur : 11 cm

Épaisseur : 3,1 cm

Poids : 357 g