Chargement...
Chargement...

Trois cent trois-Arts, recherches et créations. n° 124, Histoires de cheminées

Paru le : 10/12/2012
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

9,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Numéro consacré aux cheminées qui succèdent au XIIe siècle au foyer central sans conduit. Il étudie les différents styles de cheminées dans les Pays de la Loire et la Vendée, aborde leur fonction symbolique que ce soit dans les contes, dans la littérature fantastique ou au cinéma, analyse le thème de la cheminée d'usine à l'ère industrielle et propose une fiction de Martin Page sur la cheminée. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

C'est au XIIe siècle que la cheminée, succédant au foyer central sans conduit, s'impose. Aussitôt, tout un imaginaire symbolique se construit autour de cette ouverture vers les cieux, voie de communication, entre la Terre et le Ciel, entre les hommes et les esprits. Les croyances populaires en feront une rampe de lancement pour les sorcières, incapables de sortir par les portes et les fenêtres, ou une voie de pénétration dans les maisons : le Père Noël et la Befana des petits Italiens sauront s'en souvenir. Dans les contes, la littérature fantastique et le cinéma, la cheminée est souvent révélatrice des profondeurs de notre inconscient collectif, de nos aspirations ou de nos peurs secrètes. Si elle reste purement utilitaire à la campagne, la ville et les châteaux la chargent rapidement de significations supplémentaires. Ainsi, à la Renaissance, la cheminée qui rassemble autour d'elle toute la maisonnée devient un signe extérieur de puissance : peinte, sculptée, blasonnée, elle se fait volontiers monumentale. À partir du XVIIIe siècle, elle est un symbole ambivalent de l'industrialisation : érigée vers le ciel comme pour en chasser les occupants, elle porte l'ambition des hommes et leur soif de dominer la nature. Le XXe siècle aura raison de cet orgueil, et nombre de cheminées d'usine seront jetées bas. » Le sens premier, et humain, du foyer peut alors être retrouvé dans l'acte fondateur de toute sociabilité : le partage du repas auprès d'un lieu magique et alchimique qui assure à la fois chaleur, protection et transformation des aliments. C'est peut-être autour de la cheminée que se rencontrent les dieux et les hommes.

Fiche Technique

Paru le : 10/12/2012

Thématique : Revues d'architecture

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : 303-Arts, recherches et créations

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : Non précisé.

EAN13 : 3357321205049

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 96

Hauteur : 30 cm / Largeur : 23 cm

Épaisseur : 8 cm

Poids : 500 g