Chargement...
Chargement...

Lire l'espace, comprendre l'architecture : essais sémiotiques

Auteur : Manar Hammad

Paru le : 12/10/2006
Éditeur(s) : PULIM Geuthner
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

36,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Recueil de textes consacrés aux questions que les hommes se posent dans leur rapport à l'espace, rapport conçu comme dominé par la dimension d'un sens culturellement déterminé, inscrit dans un cadre historique et géographique. M. Hammad propose ainsi une vision unificatrice de l'espace, de l'architecture et du sens. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Les textes réunis dans ce recueil paraissent ensemble pour la première fois. Par leur réunion, ils visent à construite, au-delà des résultats établis lors de l'examen de chaque cas particulier, une vision unificatrice de l'espace, de l'architecture et du sens. Au centre des questions posées se trouve l'espace humain. Dans le monde sensible, l'architecte s'occupe d'un espace à trois dimensions, cadre de l'action humaine pour laquelle il dessine un environnement à bâtir. Les murs, ossatures, couvertures et ouvertures n'ont d'intérêt que pour donner forme à l'espace immatériel qui les traverse et les accueille à la fois. C'est de cet espace invisible que l'homme a besoin pour développer son action, et c'est cet objet immatériel qu'il faut qualifier lorsqu'on fait acte d'architecture. Les questions abordées dans ce recueil sont celles de notre rapport à l'espace, rapport conçu comme dominé par la dimension du sens. Non pas un sens individuel et idiosyncrasique, mais un sens culturellement déterminé, inscrit dans un cadre historique et géographique. En d'autres termes, la quête a pour objet d'atteindre, à travers la perception, le niveau du sens donné à l'espace et aux choses, par des communautés organisées inscrivant, tant dans la matière que dans l'espace immatériel, leurs structures sociales d'une part, et de l'autre, les valeurs abstraites, hiérarchisées, opposées et articulées qui donnent forme à leur univers mental. L'exploration de la relation de l'homme à l'espace invisible entraîne immanquablement vers l'examen de sa relation à un invisible plus radical, celui du sacré et des divinités qu'il présuppose. D'où procède l'extension de ces travaux dans le domaine de l'architecture religieuse, avec la même question lancinante : rendre compte, essayer de comprendre. L'architecture antiquisante de Palladio, le pavillon de la cérémonie du thé au Japon, les jardins de l'ailleurs, l'espace du séminaire de recherche, la privatisation de l'espace au couvent de La Tourette (Le Corbusier), le sanctuaire polythéiste de Bel à Tadmor-Palmyre, le pélerinage ou Hajj à Makkat, le bonhomme d'Ampère... figurent parmi les espaces abordés en ces essais. Par leurs oppositions, ils contribuent à la mise en place d'un cadre unique d'interprétation du sens dans les espaces de l'interaction et de la représentation.

Fiche Technique

Paru le : 12/10/2006

Thématique : Monographies d'architectes Autres pays

Auteur(s) : Auteur : Manar Hammad

Éditeur(s) : PULIM Geuthner

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84287-414-5

EAN13 : 9782842874148

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 372

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 612 g