Chargement...
Chargement...

Le monde germanique et l'opéra : le livret en question

Paru le : 08/06/2005
Éditeur(s) : Klincksieck
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Germanistique
Contributeur(s) : Directeur de publication : Bernard Banoun - Directeur de publication : Jean-François Candoni

35,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Issues du colloque tenu à l'Ecole normale supérieur, en Sorbonne et à l'Institut universitaire de France en mars 2004, les études abordent les origines, les enjeux, les formes, les langages, les transferts et les adaptations des livrets d'opéra en langue allemande des XVIIIe-XXe siècles. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

À la différence des enquêtes sur les rapports entre musique et littérature, la recherche sur le livret d'opéra est relativement récente. Trois facteurs ont contribué de manière décisive à l'affirmation de cet état de fait : tout d'abord l'intérêt porté à l'«objet matériel» qu'est le livret dont l'existence indépendante de la partition est attestée depuis les origines et subit des variations historiques aisément repérables, liées aux conditions techniques de production ; en second lieu, l'application de la catégorie de «texte» à des productions écrites ne se confondant pas avec les genres reconnus du champ littéraire et dont l'investigation devient par là même légitime ; enfin, la perspective sémiologique, qui conçoit le texte dramatique comme «en attente de représentation», permet de traiter le livret, justiciable des mêmes critères d'analyse, comme étant de surcroît «en attente de musique». Les études germaniques ont reconnu tardivement l'importance du domaine ainsi défini. Le séminaire dirigé en Sorbonne depuis le début des années 1990 par Jean-Marie Valentin, d'abord centré sur les questions de «genèse croisée» de la tragédie et de l'opéra, s'est rapidement élargi aux problèmes évoqués et abordés au cours du colloque qui s'est tenu à l'École normale supérieure (Ulm), en Sorbonne et à l'Institut universitaire de France en mars 2004. La confrontation avec des textes des XVIIIe-XXe siècles met les résultats obtenus par ces premiers travaux à l'épreuve de contextes marqués par l'apparition, avec Lorenzo Da Ponte, du librettiste au sens moderne du terme et examine les tensions entre livret traditionnel et «opéra littéraire», les relations conflictuelles qui opposent, en dépit (en raison) de leur gémellité, théâtre et opéra, les rivalités entre auteur et compositeur en Allemagne et en Autriche.

Fiche Technique

Paru le : 08/06/2005

Thématique : Histoire de l’opéra et du chant

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Klincksieck

Collection(s) : Germanistique

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-252-03520-X

EAN13 : 9782252035207

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 490

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,6 cm

Poids : 748 g